Sondage

Quel club détestez vous le plus ?

Pierrot le foot. - Page 2 Vote_lcap34%Pierrot le foot. - Page 2 Vote_rcap 34% [ 83 ]
Pierrot le foot. - Page 2 Vote_lcap19%Pierrot le foot. - Page 2 Vote_rcap 19% [ 45 ]
Pierrot le foot. - Page 2 Vote_lcap27%Pierrot le foot. - Page 2 Vote_rcap 27% [ 66 ]
Pierrot le foot. - Page 2 Vote_lcap4%Pierrot le foot. - Page 2 Vote_rcap 4% [ 9 ]
Pierrot le foot. - Page 2 Vote_lcap5%Pierrot le foot. - Page 2 Vote_rcap 5% [ 13 ]
Pierrot le foot. - Page 2 Vote_lcap1%Pierrot le foot. - Page 2 Vote_rcap 1% [ 3 ]
Pierrot le foot. - Page 2 Vote_lcap1%Pierrot le foot. - Page 2 Vote_rcap 1% [ 2 ]
Pierrot le foot. - Page 2 Vote_lcap1%Pierrot le foot. - Page 2 Vote_rcap 1% [ 2 ]
Pierrot le foot. - Page 2 Vote_lcap1%Pierrot le foot. - Page 2 Vote_rcap 1% [ 3 ]
Pierrot le foot. - Page 2 Vote_lcap6%Pierrot le foot. - Page 2 Vote_rcap 6% [ 15 ]

Total des votes : 241

Derniers sujets
» FIFA365.fr - Communauté FIFA
Pierrot le foot. - Page 2 EmptyDim 02 Fév 2014, 00:46 par Lionel

»  Incidents du Trocadero : la droite accable Valls, le PS poi
Pierrot le foot. - Page 2 EmptyVen 17 Mai 2013, 06:17 par jiewos

» Gagnez vos places pour France/Espagne et France/Géorgie !
Pierrot le foot. - Page 2 EmptyVen 08 Fév 2013, 12:25 par Simon7810

» Vos transferts dans fifa !
Pierrot le foot. - Page 2 EmptyVen 04 Jan 2013, 23:25 par footeux parisien

» Ciné-concert SEVILLE 82 (JEUDI 20 DECEMBRE 2012)
Pierrot le foot. - Page 2 EmptyJeu 13 Déc 2012, 18:36 par laclef

» Vend Maillot Neuf 30-40 Euros
Pierrot le foot. - Page 2 EmptyDim 23 Sep 2012, 06:05 par toosoo82

» Ticket-Foot-VAFC
Pierrot le foot. - Page 2 EmptyJeu 09 Aoû 2012, 00:17 par Michael74

» Galerie de daghemuneghu
Pierrot le foot. - Page 2 EmptyMer 30 Mai 2012, 19:27 par daghemuneghu

» Forum des supporters de Monacp
Pierrot le foot. - Page 2 EmptyMer 30 Mai 2012, 19:25 par daghemuneghu

» Le BASKET est le SPORT # 2 dans le MONDE by Fred BULLOT ©
Pierrot le foot. - Page 2 EmptyMar 22 Mai 2012, 23:39 par fredbullot

Gif de la semaine (13/06/06 au 19/06/05)
  
Horloge
Navigation

 Accueil
 Forum
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher      

                     



Pierrot le foot.

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 2 Empty Pierrot le foot.

Message par Lionel le Ven 10 Juin 2011, 23:55

Rappel du premier message :

"Pierrot le Foot", alias Pierre Ménès fait désormais partie de l"équipe du Canal Football Club sur Canal+. Depuis la Coupe du Monde 2006 il suit toute l'actualité du foot sur son blog.
Ligue 1, Equipe de France, Ligue des Champions, championnats européens, il distille chaque semaine ses commentaires et impressions en utilisant son légendaire ton décalé et corrosif.



Voilà, je trouve les chroniques de Pierre Ménès un pur régal à lire, très ironique et sarcastique parfois, tout ce qu'il faut de bien. Mais je pense que nous n'avons pas tous le réflexe d'aller sur la page Yahoo et de lire ses chroniques à chaque fois, c'est pourquoi je me ferais un plaisir de les poster ici pour qu'on puisse les lire et surtout en dire son avis, débattre dessus.

Ici l'adresse pour ceux qui veulent : http://fr.sports.yahoo.com/fo/pierrotlefoot/
Lionel
Lionel
Chroniqueur P.League

Masculin Nombre de messages : 6665
Club(s) préféré(s) : Olympique de Marseille ; Tottenham Hotspurs FC ; Equipes qui pratiquent un beau/bon football.
Emploi : Je ferai tout pour faire produire l'énergie manquante nécessaire pour la planète, qui sera en réel besoin.

Revenir en haut Aller en bas


Pierrot le foot. - Page 2 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Marche le Dim 03 Juil 2011, 12:07

" Avec l'arrivée en force des tablettes et notamment de l'iPad, ce marché me paraît en effet très porteur. J'ai moi-même suivi deux ou trois matchs - dont Ukraine-France - sur mon joujou Apple et j'ai trouvé ça franchement agréable.

Même si on aime le foot essayer de suivre tous les matchs de L1 cela relève du travail de pro. Et si demain, a force de jouer avec le feu, nous devions êtres obligés d'avoir "un joujou" pour accèder au foot, le Pierrot il regretterais peut être cette pub.
L'arrivée d'Orange à coûté à la plupart d'entre nous le match du samedi 17heures...
Hors de question pour moi d'avoir plus d'un abonnement pour le foot, même si je trouve "normal" de payer, il y a une limite.
Pour le reste de l'article je suis plutôt en accord, comme exprimé ailleurs, l'investisseur étranger est dans la logique "mondialiste" faut faire avec.


Marche
Marche
Joueur International
Joueur International

Masculin Nombre de messages : 570
Age : 69
Emploi : Rentier

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 2 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Mike Lespinasse le Lun 11 Juil 2011, 13:24

Fourre Tout
Pierrot le foot. - Page 2 Eptb21

"On a beau être en vacances, l'actu foot ne s'arrête vraiment jamais. En ce moment, on a droit à une sorte de bric-à-brac avec le mercato, la Copa America et la Coupe du Monde féminine. On va donc parler un peu des trois et, galanterie oblige, je vais attaquer avec les filles, qui disputent en ce moment la compétition-reine en Allemagne. Alors je vais sûrement passer pour un beauf ou pour le pire des misogynes, mais je vous le dis sans ambages : je n'y arrive pas.

Et pourtant, je vous assure que je fais des efforts. Mais je tiens... quoi ? Un quart d'heure à tout casser. Et ça tient à une raison simple : la vitesse. Ou plutôt le manque de vitesse. Le problème est évidemment d'ordre physiologique : on a des joueuses qui émargent pour la plupart à 1,65 voire 1,70m sur un terrain dont les dimensions sont les mêmes que pour les hommes. A partir de là, comme dirait l'autre... Ce rythme terriblement lent est un vrai problème pour moi, même si ça ne m'empêche pas d'apprécier quelques belles phases de jeu.

A ce propos, je trouve d'ailleurs, sur ce que j'ai vu, que l'équipe la plus séduisante de la compétition est la France. D'abord, je trouve que leur tenue leur va très bien, mais il y a surtout une vraie recherche dans le jeu, notamment dans l'utilisation des côtés. C'était frappant face au Canada. Un peu moins face à l'Allemagne, mais l'opposition n'était pas la même et Bruno Bini avait en plus décidé de faire tourner. Mais ce jeu bien posé ne suffit pas. Il va falloir qu'elles aillent en demi-finale pour que le truc commence à me passionner un peu et que je regarde le match en entier, par pur chauvinisme.


A moins que ce ne soit mes yeux...

Mais si la Coupe du Monde féminine ne me tient pas franchement en haleine, alors que dire de la Copa America ? Je me suis "tapé" les matchs de l'Argentine et du Brésil, c'était pitoyable ! Comme tout le monde, j'attendais de voir les nouveaux prodiges brésiliens. J'ai surtout eu l'impression de voir l'équipe de France. Une addition d'indéniables talents individuels et pas de collectif. Et qu'on ne vienne pas me dire que le Venezuela est plus fort que la Biélorussie. Ce qui m'a le plus frappé chez les Auriverde, c'est l'absence totale de permutation. Neymar à joué tout le match à gauche, Robinho a joué tout le match à droite, et Pato a joué tout le match hors-jeu. Quant à Ganso, je ne suis pas fan. Il me fait un peu penser à Riquelme, super technicien mais beaucoup trop lent et qui n'a jamais réussi à s'imposer en Europe.

Quant à l'Argentine, qui de surcroît joue à domicile... Mon Dieu ! Alors j'ai vu sur le blog aujourd'hui (jeudi) que certains emploient le mot "escroquerie" pour qualifier Messi. Oh les gars, vous n'avez pas l'impression d'exagérer un tout petit peu ? Pour moi l'escroquerie ce n'est pas Leo Messi, mais plutôt ce qu'il y a autour de Leo Messi. Tu peux t'appeler Pelé, Maradona ou Ronaldo, si on ne te donne pas de ballons, tu auras du mal à marquer. Et à moins que ce ne soit mes yeux, je ne crois pas avoir vu Xavi ni Iniesta dans la compo de l'Albiceleste.

Cette équipe d'Argentine n'a aucun pourvoyeur de ballons digne de ce nom au milieu, du coup le double Ballon d'Or décroche pour pouvoir participer au jeu. Et comme il s'est déjà enquillé une soixantaine de matchs cette saison, il n'a clairement plus le gaz pour faire la différence tout seul comme il peut parfois le faire avec le Barça. Vous me parlez de Ronaldo ? Oui, avec le Real il claque but sur but. Avec sa sélection ce n'est pas la même chanson. Dois-je vous rappeler qu'il a déjà passé 16 mois sans marquer avec le Portugal ?


"Peut-être en passe d'arriver mais pas sûr"

Le dernier élément de ce triptyque de l'actu foot de ce début juillet, c'est bien évidemment le mercato. En France, c'est un "dessin inanimé" puisqu'il ne se passe quasiment rien. En tout cas rien de très passionnant. J'espérais beaucoup du PSG, mais là ça commence à faire long. On a eu droit cet après-midi à une conférence de presse surréaliste de la part de Leonardo. En gros, le Brésilien dit qu'il a discuté avec les Qatari, mais pas d'argent, et que rien n'est fait.

Avec ça, on est bien avancé. D'un côté on nous dit que rien ne bougera avant l'arrivée de "Leo" et de l'autre, qu'il est "peut-être en passe d'arriver mais pas sûr". Pourquoi tout est toujours plus compliqué qu'ailleurs dans ce club ? En attendant, le PSG a raté deux de ses cibles (Diarra et Payet) et le flou artistique qui nimbe le club de la capitale depuis un mois n'est pas de nature à rassurer des joueurs potentiellement intéressés par le projet parisien. Même les rumeurs commencent à se tarir...

La réalité, c'est que le championnat reprend dans un petit mois et que la différence entre prendre son temps et perdre son temps est mince. Pour le moment, Paris est en train de basculer dans la deuxième catégorie. Et pendant ce temps-là, Marseille a quasiment bouclé son recrutement. Vous me direz que celui de l'OL n'a pas commencé du tout. Sauf qu'à Lyon, le mercato s'annonce assez calme..."

Pierrot.
Mike Lespinasse
Mike Lespinasse
Champion du monde
Champion du monde

Masculin Nombre de messages : 1443
Age : 25
Club(s) préféré(s) : ASSE, Manchester United,Real Madrid , AS Rome

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 2 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Lionel le Lun 11 Juil 2011, 13:35

Et à moins que ce ne soit mes yeux, je ne crois pas avoir vu Xavi ni Iniesta dans la compo de l'Albiceleste.
Pas faux pas vrai.

_________________

IAM - La fin de leur monde
Paroles : Attention, il s'agit là de la meilleure chanson que le rap français ait connu, c'est donc la plus longue : http://www.rap2france.com/la-fin-de-leur-monde.php


Lionel
Lionel
Chroniqueur P.League

Masculin Nombre de messages : 6665
Club(s) préféré(s) : Olympique de Marseille ; Tottenham Hotspurs FC ; Equipes qui pratiquent un beau/bon football.
Emploi : Je ferai tout pour faire produire l'énergie manquante nécessaire pour la planète, qui sera en réel besoin.

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 2 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Mike Lespinasse le Lun 11 Juil 2011, 13:54

Lionel a écrit:
Et à moins que ce ne soit mes yeux, je ne crois pas avoir vu Xavi ni Iniesta dans la compo de l'Albiceleste.
Pas faux pas vrai.

Spécial comme réponse ou tu veut en venir?
Mike Lespinasse
Mike Lespinasse
Champion du monde
Champion du monde

Masculin Nombre de messages : 1443
Age : 25
Club(s) préféré(s) : ASSE, Manchester United,Real Madrid , AS Rome

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 2 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Lionel le Lun 11 Juil 2011, 14:07

Facile de dire : Messi est bidon, il ne sait jouer qu'avec Xavi et Iniesta derrière lui, tout seul il ne sait rien faire.
Mais d'un autre côté, dois-je rappeler que le football est un sport collectif ? Quoi de plus normal d'essayer de garder le même effectif durablement ?

Après c'est vrai que Messi n'a pas le même rendement en Argentine qu'au Barcelone. Mais il ne peut pas tout faire tout seul.

_________________

IAM - La fin de leur monde
Paroles : Attention, il s'agit là de la meilleure chanson que le rap français ait connu, c'est donc la plus longue : http://www.rap2france.com/la-fin-de-leur-monde.php


Lionel
Lionel
Chroniqueur P.League

Masculin Nombre de messages : 6665
Club(s) préféré(s) : Olympique de Marseille ; Tottenham Hotspurs FC ; Equipes qui pratiquent un beau/bon football.
Emploi : Je ferai tout pour faire produire l'énergie manquante nécessaire pour la planète, qui sera en réel besoin.

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 2 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Mike Lespinasse le Mar 19 Juil 2011, 12:19

Voici les deux derniers article de pierrot le foot, avec pas mal de retard il faut l'avoué^^

Pierrot le foot. - Page 2 376,http%3A%2F%2Fa323.yahoofs.com%2Fymg%2Fmenes__8%2Fmenes-816835655-1310598060
Comme ces derniers jours, il fallait impérativement participer à la liesse populaire et se délecter de ce nouveau spectacle à nulle autre pareille, j'ai donc regardé la demi-finale de la Coupe du Monde féminine entre la France et les Etats-Unis. Et puisqu'on veut à tout prix nous vendre ça comme du foot de haut niveau, je vais donc en parler comme d'un match de foot de haut niveau. Premier constat : il est difficile de gagner une demi-finale de Coupe du Monde sans gardienne de but.

Quand on culmine à 1,66m et qu'en plus on ne saute pas, c'est assez compliqué de s'imposer dans les airs, a fortiori face à des Américaines au gabarit nettement plus imposant, à commencer par cette Wambach qui l'a crucifiée sur le deuxième but. Déjà sur le premier corner du match elle était à la rue. Dès lors, ça devenait compliqué. Alors oui, les Bleues ont dominé le match dans son ensemble, ont eu la possession du ballon et ont développé quelques beaux mouvements.

A cet égard, la jeune Louisa Necib est intéressante dans l'orientation du jeu et possède une technique très nettement au-dessus de la moyenne. Elle n'a pas toujours fait les bons choix mais elle a vraiment quelque chose. Seulement, aussi agréable soit-elle à voir jouer, cette équipe manque cruellement de prise de risque dans le dernier geste. Au niveau de l'élaboration des actions, pas de problème. Mais pour les conclure, c'est une autre histoire. D'ailleurs, le but de Bompastor n'est même pas une frappe au départ.

A l'inverse, les USA n'ont pas montré grand chose dans le jeu, mais quelle efficacité ! Il faut dire que le réservoir américain, fort de ses deux millions de licenciées, n'a rien de commun avec les 56 000 licenciées françaises. Et malgré la défaite, cette compétition reste évidemment un excellent résultat (avec la qualif' pour les JO en prime) et a sans doute provoqué un engouement qui bénéficiera à l'ensemble du foot féminin français dans les années à venir.



Dos de mulet, de chameau ou diligence ?

Un grand bravo aux Bleues de Bruno Bini, donc. Maintenant, j'aimerais aussi qu'on arrête les comparaisons foireuses du style "elles ne gagnent pas des milliards comme les mecs" ou "au moins, elles font honneur au maillot". Quand on parle du barça, personne ne parle du pognon que gagnent les joueurs de Guardiola. Et pourtant Dieu sait s'ils en gagnent. Alors si on ne veut pas comparer les foot féminins et masculins, il ne faut rien comparer du tout. Et pas seulement que ce qui arrange.

L'autre grande nouvelle du jour, c'est évidemment l'arrivée de Leonardo au PSG. C'est la fin d'un feuilleton qui aura tenu en haleine médias et supporters pendant un bon mois et sans doute un record qui est tombé. Je ne sais pas si le Brésilien a fait le trajet à dos de mulet, de chameau ou en diligence, mais un mois pour faire Milan-Paris, ça fait beaucoup, non ? Toujours est-il que l'ancien entraîneur du Milan est enfin là et avec lui, les choses devraient maintenant s'accélérer dans la capitale.

Au moment où j'écris ces lignes, Leonardo a dû avoir Antoine Kombouaré au téléphone et il le rencontrera sans doute demain. L'entraîneur parisien a été maintenu à son poste, ce qui n'est pas le cas de Robin Leproux, démis de ses fonctions un peu plus tôt dans la journée à l'issue du conseil de surveillance mais qui peut être fier de son bilan sportif et extra-sportif. Evidemment, certaines de ses décisions n'étaient pas populaires.

Mais il faudrait être de mauvaise foi pour ne pas reconnaître que son boulot s'est révélé payant. Aucun incident n'est intervenu cette saison et le Parc est désormais pacifié. Mais au-delà des paillettes et de l'image, les nouveaux propriétaires du club ne devront surtout pas oublier que l'indispensable chantier initié par Leproux n'est pas encore achevé. Wait and see...


Pierrot[img]Comme ces derniers jours, il fallait impérativement participer à la liesse populaire et se délecter de ce nouveau spectacle à nulle autre pareille, j'ai donc regardé la demi-finale de la Coupe du Monde féminine entre la France et les Etats-Unis. Et puisqu'on veut à tout prix nous vendre ça comme du foot de haut niveau, je vais donc en parler comme d'un match de foot de haut niveau. Premier constat : il est difficile de gagner une demi-finale de Coupe du Monde sans gardienne de but. Quand on culmine à 1,66m et qu'en plus on ne saute pas, c'est assez compliqué de s'imposer dans les airs, a fortiori face à des Américaines au gabarit nettement plus imposant, à commencer par cette Wambach qui l'a crucifiée sur le deuxième but. Déjà sur le premier corner du match elle était à la rue. Dès lors, ça devenait compliqué. Alors oui, les Bleues ont dominé le match dans son ensemble, ont eu la possession du ballon et ont développé quelques beaux mouvements. A cet égard, la jeune Louisa Necib est intéressante dans l'orientation du jeu et possède une technique très nettement au-dessus de la moyenne. Elle n'a pas toujours fait les bons choix mais elle a vraiment quelque chose. Seulement, aussi agréable soit-elle à voir jouer, cette équipe manque cruellement de prise de risque dans le dernier geste. Au niveau de l'élaboration des actions, pas de problème. Mais pour les conclure, c'est une autre histoire. D'ailleurs, le but de Bompastor n'est même pas une frappe au départ. A l'inverse, les USA n'ont pas montré grand chose dans le jeu, mais quelle efficacité ! Il faut dire que le réservoir américain, fort de ses deux millions de licenciées, n'a rien de commun avec les 56 000 licenciées françaises. Et malgré la défaite, cette compétition reste évidemment un excellent résultat (avec la qualif' pour les JO en prime) et a sans doute provoqué un engouement qui bénéficiera à l'ensemble du foot féminin français dans les années à venir. Dos de mulet, de chameau ou diligence ? Un grand bravo aux Bleues de Bruno Bini, donc. Maintenant, j'aimerais aussi qu'on arrête les comparaisons foireuses du style "elles ne gagnent pas des milliards comme les mecs" ou "au moins, elles font honneur au maillot". Quand on parle du barça, personne ne parle du pognon que gagnent les joueurs de Guardiola. Et pourtant Dieu sait s'ils en gagnent. Alors si on ne veut pas comparer les foot féminins et masculins, il ne faut rien comparer du tout. Et pas seulement que ce qui arrange. L'autre grande nouvelle du jour, c'est évidemment l'arrivée de Leonardo au PSG. C'est la fin d'un feuilleton qui aura tenu en haleine médias et supporters pendant un bon mois et sans doute un record qui est tombé. Je ne sais pas si le Brésilien a fait le trajet à dos de mulet, de chameau ou en diligence, mais un mois pour faire Milan-Paris, ça fait beaucoup, non ? Toujours est-il que l'ancien entraîneur du Milan est enfin là et avec lui, les choses devraient maintenant s'accélérer dans la capitale. Au moment où j'écris ces lignes, Leonardo a dû avoir Antoine Kombouaré au téléphone et il le rencontrera sans doute demain. L'entraîneur parisien a été maintenu à son poste, ce qui n'est pas le cas de Robin Leproux, démis de ses fonctions un peu plus tôt dans la journée à l'issue du conseil de surveillance mais qui peut être fier de son bilan sportif et extra-sportif. Evidemment, certaines de ses décisions n'étaient pas populaires. Mais il faudrait être de mauvaise foi pour ne pas reconnaître que son boulot s'est révélé payant. Aucun incident n'est intervenu cette saison et le Parc est désormais pacifié. Mais au-delà des paillettes et de l'image, les nouveaux propriétaires du club ne devront surtout pas oublier que l'indispensable chantier initié par Leproux n'est pas encore achevé.

Pierrot le foot. - Page 2 376,http%3A%2F%2Fa323.yahoofs.com%2Fymg%2Fmenes__8%2Fmenes-522616520-1310730258
Bye bye, "le Long"...

Pourquoi "le Long" ? Parce que c'était l'un de ses surnoms à Arsenal, inventé par Thierry Henry. Robert Pires lui, préférait l'appeler "la Saucisse" - les toujours subtils tabloïds anglais avaient cru y déceler une allusion à son appendice. La première fois que je vois ce grand échalas sur un terrain, c'est un soir de novembre 1993, à la Beaujoire. Nantes reçoit Cannes en championnat (les deux équipes étaient encore en Ligue 1).

Je suis au bord du terrain pendant l'échauffement et Luis Fernandez vient me voir et me dit (oui, on se parlait à l'époque) : "Ecoute Pierrot, j'ai deux joueurs là, tu vas voir. Il y en a un très bon et l'autre, c'est un phénomène". Le "très bon", c'était Micoud. Le "phénomène", c'était Pat'. L'avenir lui a donné raison. Vieira fait rapidement son trou et deux ans plus tard, il quitte la Côte d'Azur pour la Lombardie en signant au Milan.

Un transfert qui ressemble d'ailleurs à un "kidnapping", Vieira étant parachuté à Milan sans vraiment savoir où il met les pieds. Il faut dire qu'au début de sa carrière, le natif de Dakar était d'une timidité presque maladive. Je me souviens qu'il nous arrivait d'aller dans une boîte parisienne qui s'appelait le Niel's (devenu depuis un club de strip). Pat' était tellement intimidé qu'il me tenait la main ! Venant d'un mec avec sa carrure, je peux vous dire que ça faisait bizarre.

Bref, à l'époque on est à un an de l'arrêt Bosman, le nombre d'étrangers dans les clubs est donc limité à trois (je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans...). Pour mémoire, les Rossoneri possèdent alors dans leur effectif Boban, Savicevic et Weah. Autant dire qu'il ne joue quasiment pas de la saison et atterrit donc l'été suivant à Arsenal, dont il devient tout de suite un joueur-clé.


Un mec qui ne trichait pas

Un jour je discute avec Steve Stammers, un journaliste anglais qui suit le club londonien de près. Malicieux, il me dit : "Les joueurs étrangers ont toujours besoin d'un peu de temps pour s'adapter ici. Henry, il a lui a fallu 4, 5 mois. Pires, comme les autres, 4, 5 mois. Vieira lui, 4, 5 jours..." Tout est résumé dans cette formule. Le public d'Highbury a tout de suite adopté puis adoré ce milieu de terrain qui réunit les qualités d'un joueur français et celles d'un joueur anglais.

Ce que les mecs kiffaient, c'était son engagement physique sans limite. Même s'il a reçu plus qu'il n'a donné, il a dû se faire expulser une bonne douzaine de fois avec les Gunners. C'est sûr que, quand il arrivait lancé à pleine vitesse et envoyait un tacle avec ses grands compas, c'était assez impressionnant à voir. Mais Vieira, c'était ça : un mec qui ne s'économisait jamais sur un terrain. Un mec qui ne trichait pas. Devenir capitaine d'Arsenal en étant Français et noir est tout sauf le fruit du hasard.

Combien de fois a-t-il joué blessé en 18 ans de carrière ? Honnêtement, je n'en sais rien. Mais je l'ai vu tellement souvent dans un état pitoyable... Avant qu'il signe à la Juve et moi à Reims, on avait commencé à écrire sa biographie ensemble. Un soir, je me retrouve chez lui. Il est en short, sa cheville a triplé de volume et il tient une gastro carabinée. Je lui demande : "Tu ne vas pas jouer ce week-end ?" Sa réponse fuse : "Si je devais attendre de n'avoir mal nulle part pour jouer, je ne jouerais jamais."


Que fait Wenger ?

Son caractère de cochon faisait de lui un patron sur le terrain. Mais aussi en dehors. Il s'accrochait régulièrement avec Gary Neville dans les couloirs d'Highbury et Roy Keane était souvent obligé de s'en mêler pour prendre la défense de son coéquipier. Keane et Vieira, deux mecs qui s'envoyaient des taquets de malade sur le terrain mais qui se respectaient et s'adoraient. Parce qu'ils étaient de la même trempe.

Mais Vieira ce n'était pas que cette puissance physique dévastatrice. Il était d'une finesse technique rare malgré ses interminables jambes et je crois que personne ne peut nier qu'il a été le meilleur milieu défensif du Monde entre 2000 et 2006. Dommage que sa fin de carrière se soit un peu terminée en eau de boudin dans les pétrodollars. Souvent blessé, il a très peu joué la saison dernière avec City, mais part avec dernier titre symbolique : la Cup.

Apparemment, les dirigeants des Citizens l'ont convaincu de prendre un poste dans l'encadrement. C'est bien pour lui, mais je ne peux m'empêcher de penser que ce n'est pas à Manchester qu'il aurait dû embrasser sa deuxième carrière. Je ne sais pas ce qui se passe à Arsenal et ce que fait Wenger, mais pour moi sa place était à Arsenal et nulle part ailleurs. Je suis peut-être un peu trop romantique...

En tout cas, avec Vieira c'est un nouveau pan de l'histoire footballistique de notre pays qui s'efface. Des Champions du Monde de 1998, il ne reste plus que Pires, Henry et Trezeguet qui soient toujours en activité. Et encore, le premier n'a pas de club pour le moment et le second évolue dans un championnat mineur. Ce qui est sûr, c'est que Patrick Vieira laisse une trace indélébile dans le foot français. Merci pour tout Pat', le Long, la Pieuvre, la Saucisse, Paddy...

Mike Lespinasse
Mike Lespinasse
Champion du monde
Champion du monde

Masculin Nombre de messages : 1443
Age : 25
Club(s) préféré(s) : ASSE, Manchester United,Real Madrid , AS Rome

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 2 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Marche le Mar 19 Juil 2011, 13:06

Pierrot n'aime pas voir des femmes jouer au foot, j'ai bien peur qu'avec le temps il ne finisse par avoir raison et q'au lieu de "femmes" nous ayons droit a 11 "wambach" définitivement championnes du monde.
Mais aujourd'hui si j'ai aimé cette coupe du Monde c'est parce que les matchs furent tous équilibré et indécis, bien sûr des erreurs technique flagrantes, des gardiennes la plupart du temps décoratives sur des "balles placées", des pousse-ballons laborieuses, mais aussi un vrai engagement, un respect de l'intégrité physique de l'adversaire, des arbitres jamais contesté, et vraiment très peu de "cinéma" enfin quelques trucs qui me gonfle chez les mecs d'aujourd'hui tous prompt à pleurnicher auprès de l'arbitre où à se jeter par terre en hurlant...c'est qui les gonzesses ?
Marche
Marche
Joueur International
Joueur International

Masculin Nombre de messages : 570
Age : 69
Emploi : Rentier

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 2 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Lionel le Jeu 18 Aoû 2011, 01:49

Désolé pour le retard que j'ai engrangé, je compte le rattraper au plus vite avec les chronique les plus intéressantes ! Content

_________________

IAM - La fin de leur monde
Paroles : Attention, il s'agit là de la meilleure chanson que le rap français ait connu, c'est donc la plus longue : http://www.rap2france.com/la-fin-de-leur-monde.php


Lionel
Lionel
Chroniqueur P.League

Masculin Nombre de messages : 6665
Club(s) préféré(s) : Olympique de Marseille ; Tottenham Hotspurs FC ; Equipes qui pratiquent un beau/bon football.
Emploi : Je ferai tout pour faire produire l'énergie manquante nécessaire pour la planète, qui sera en réel besoin.

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 2 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par MisterYou62 le Jeu 18 Aoû 2011, 16:25

Impatient de voir. Content
MisterYou62
MisterYou62
Joueur International
Joueur International

Masculin Nombre de messages : 920
Age : 25
Club(s) préféré(s) : USBCO - PSG - RCL - REAL MADRID
Emploi : LYCEEN - BAC PROFESSIONNEL

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 2 Empty Le Barça encore et toujours

Message par Lionel le Jeu 18 Aoû 2011, 16:35

Sincèrement, il ne me serait pas venu à l’esprit de faire un post sur la Supercoupe d’Espagne. Mais bon, ça nous a fait deux clasicos de plus. Et il faut bien reconnaître qu’il se passe toujours quelque chose. Le match aller s’était soldé par un 2-2 plus que flatteur pour un Barça pas au point et qui avait débuté la partie sans cinq de ses titulaires. A Bernabeu, le Real aurait dû l’emporter par deux buts d’écart.

Le retour au Camp Nou hier soir a été une fois de plus passionnant. Il a surtout permis de montrer que le Barça est capable de marquer trois buts au Real sans pratiquer son jeu habituel. Busquets, Iniesta et surtout Xavi sont encore loin de leur forme physique optimale et en première période, le pressing madrilène dans les trente mètres adverses posa d’énormes problèmes à la relance catalane. Du coup, les hommes de Guardiola ont joué plus direct, quasiment en contre même, le génie de Messi - passeur puis buteur - faisant le reste.


Pendant ce temps-là, Ronaldo avait inscrit son centième but, déjà, pour Madrid. Bref à la mi-temps le Barça menait 2-1, tout était ouvert et tout se passait bien. Et Mourinho a fait entrer Marcelo. Ce garçon, qui est pourtant un remarquable footballeur, est devenu un dangereux boucher depuis que le Portugais a pris place sur le banc madrilène. Son coup de pied parfaitement volontaire dans la hanche de Messi a fait basculer le match dans tout ce que l’on déteste, d’autant que Pepe a commencé à accumuler agressions et intimidation.


Les enfants de Mourinho

Pourtant Benzema avait offert la prolongation au Real mais sur un 1-2-3 d’école. Avec Fabregas au départ, Messi offrait encore un titre au Barça d’une volée sensationnelle. Tout était dit, sauf pour Marcelo qui allait commettre un attentat d’un autre âge sur Fabregas. Devant les bancs de touche en plus, ce qui nous valu évidemment une mêlée générale où il sera bien difficile de définir les responsabilités, même si les images donnent une fois de plus une image pitoyable du comportement de Mourinho.

Il est peut-être très fort le Mou, mais il salit l’image du Real. Aujourd’hui il a tout obtenu, les pleins pouvoirs absolus. Il a des joueurs de folie. Ben, on attend autre chose que des tacles par derrière et des coups de coude. On attend du jeu et des titres. Et pour l’instant…

Pour le reste, l’équipe de France des moins de vingt ans s’est inclinée en demi-finale contre les enfants de Mourinho. Le Portugal joue à dix derrière, a marqué un but sur un corner, un autre sur un péno assez sévère et a attendu que ça se passe après le repos. Ils pouvaient attendre longtemps vu le manque d’imagination et de punch des Bleus. Mais le parcours reste remarquable même si je n’ai pas vu dans cette équipe un joueur capable de devenir l'une de nos prochaines vedettes.


Pierrot

_________________

IAM - La fin de leur monde
Paroles : Attention, il s'agit là de la meilleure chanson que le rap français ait connu, c'est donc la plus longue : http://www.rap2france.com/la-fin-de-leur-monde.php


Lionel
Lionel
Chroniqueur P.League

Masculin Nombre de messages : 6665
Club(s) préféré(s) : Olympique de Marseille ; Tottenham Hotspurs FC ; Equipes qui pratiquent un beau/bon football.
Emploi : Je ferai tout pour faire produire l'énergie manquante nécessaire pour la planète, qui sera en réel besoin.

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 2 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par MisterYou62 le Jeu 18 Aoû 2011, 17:03

Magnifique chronique ! Content
A quand la prochaine ? Pierrot le foot. - Page 2 Invisi11
MisterYou62
MisterYou62
Joueur International
Joueur International

Masculin Nombre de messages : 920
Age : 25
Club(s) préféré(s) : USBCO - PSG - RCL - REAL MADRID
Emploi : LYCEEN - BAC PROFESSIONNEL

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 2 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Lionel le Jeu 18 Aoû 2011, 17:57

Eh ho c'est pas la mienne, c'est celle de Pierre Ménès ! Ouais
C'est presque pareil parce qu'on a souvent le même avis, mais voilà ne m'attribue pas ses mérites
Mort de rire

_________________

IAM - La fin de leur monde
Paroles : Attention, il s'agit là de la meilleure chanson que le rap français ait connu, c'est donc la plus longue : http://www.rap2france.com/la-fin-de-leur-monde.php


Lionel
Lionel
Chroniqueur P.League

Masculin Nombre de messages : 6665
Club(s) préféré(s) : Olympique de Marseille ; Tottenham Hotspurs FC ; Equipes qui pratiquent un beau/bon football.
Emploi : Je ferai tout pour faire produire l'énergie manquante nécessaire pour la planète, qui sera en réel besoin.

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 2 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Mike Lespinasse le Jeu 18 Aoû 2011, 18:14

Il y a plus qu'a recruté Pierrot comme chroniqueur dans se cas!^^

En tout cas comme souvent je rejoins sont point de vue!
Mike Lespinasse
Mike Lespinasse
Champion du monde
Champion du monde

Masculin Nombre de messages : 1443
Age : 25
Club(s) préféré(s) : ASSE, Manchester United,Real Madrid , AS Rome

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 2 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Mike Lespinasse le Dim 21 Aoû 2011, 12:55

Voici le dernier article de Pierrot le Foot:

Après un début de championnat raté - sans doute la force de l'habitude - le LOSC a magnifiquement réagi hier soir sur la pelouse de Caen en signant notamment une première mi-temps de toute beauté. Trois poteaux - dont deux sur la même action - et des arrêts déterminants de Thébaux ont permis aux Normands de réaliser un petit miracle : revenir aux vestiaires à 0-0 à la mi-temps.

Alors j'en parlais lors d'un précédent post, le jeu lillois a légèrement évolué par rapport à l'an passé : un peu moins de profondeur, un peu plus de préparation au milieu. Mais il est toujours aussi précis, à l'image du jeu long de Pedretti qui commence à trouver ses marques dans cette équipe, et l'impression visuelle est toujours aussi impressionnante.

Et puis, le champion de France en titre peut toujours compter sur Hazard, une nouvelle fois brillantissime, entre son coup du foulard, la passe décisive pour Pedretti et l'action qu'il impulse et qui amène le but de Debuchy. Je sais que j'ai les yeux de Chimène pour le jeune prodige belge, mais avouez que depuis le début de la saison, il y a de quoi.

Alors il ne faudra pas oublier le péno non sifflé - faute de Basa sur Niang - et la dernière action sur laquelle Landreau sort le grand jeu face à Nivet. A 2-2, les commentaires auraient été sensiblement différents. Mais globalement, comme l'a reconnu de façon très fair-play Franck Dumas, Lille propose un football très nettement au-dessus de la moyenne de ce qui se fait en Ligue 1.


Gomis-Lisandro, duo de l'année ?

L'OL se contente de proposer un foot très nettement au-dessus de celui qu'il produisait l'an dernier et pour le moment, ça suffit largement à son bonheur. A Brest, Rémi Garde avait décidé, barrage retour de Ligue des Champions à Kazan oblige, de faire tourner un peu son équipe en incorporant les jeunes Belfodil et Koné, ce dernier se faisant justement expulser à l'heure de jeu.

Dans l'ensemble, Lyon a souffert. Et a confirmé que son talon d'Achille en ce début de saison se situe bien au niveau des coups de pied arrêtés, même si le but de Lesoimier arrive sur une action de jeu. Quelle que soit la charnière centrale alignée, on a l'impression que les Lyonnais perdent systématiquement les duels aériens sur corner.

Heureusement, l'OL peut compter sur un Bafé Gomis en très grande forme. Ca fait trois buts en quatre matchs (en comptant le tour préliminaire de LDC) pour l'ancien Stéphanois, qui affiche des progrès considérables - tant dans le jeu qu'au niveau de l'efficacité - depuis maintenant un an. Gomis-Lisandro, duo offensif de l'année ? Pas impossible...


"Pas un sport de gonzesses"

A part ça, j'ai noté la première victoire en L1 de Dijon, qui a bien profité de l'absence totale de réalisme offensif de Lorientais qui ont pourtant dominé les débats, de la grande partie de Reynet et du joli but de Jovial, qui a lui-même profité de la touche pour le moins hasardeuse de Bourillon qui a mis en difficulté Audard.

Mais ce qui m'a le plus marqué dans ce match, c'est le tacle de boucher de Meïté sur Quercia, qui vaut au malheureux merlu une fracture de la malléole. Alors oui, je sais, le foot n'est pas "un sport de gonzesses". J'ai lu vos coms, les gars. Et je suis plutôt d'accord avec ça. On n'est pas au basket, le foot est en effet un sport de contacts. OK, à condition que les contacts en question soient francs.

Moi un tacle par derrière comme celui-là, j'appelle ça un attentat. Qu'il y ait blessure ou pas. Et je dirais même : qu'il y ait contact ou pas. Parce que vous pourrez toujours me ressortir l'exemple de Pepe qui ne touche pas Alves lors d'un des Clasicos de la saison dernière. L'intention, elle, était bien là.


Duhamel, encore tout faux

Alors vous voulez quoi ? Qu'on ne mette carton rouge au tacleur que si la "victime" finit à l'hosto, c'est ça ? Je suis désolé, moi je ne veux plus voir de tacle par derrière sur un terrain de foot. Même si je sais pertinemment qu'on en verra encore beaucoup d'autres, malheureusement.

Dans le registre "coup de gueule", j'en ai gardé un peu pour mon ami Laurent Duhamel - un habitué du tableau d'honneur - qui a encore eu tout faux hier soir lors de Nice-Toulouse en refusant un but tout à fait valable à Mounier et en sifflant un péno totalement inexistant pour Nice, pensant sans doute naïvement que deux erreurs s'annulent. Non, monsieur Duhamel : elles s'additionnent.

Bon, je vais aller me reposer quelques heures avant d'enquiller ce big sunday qui s'annonce et notamment cet important OM-Sainté que j'ai bien envie de voir... A ce soir après le CFC.


Dernière édition par Mike Lespinasse le Dim 21 Aoû 2011, 14:38, édité 1 fois
Mike Lespinasse
Mike Lespinasse
Champion du monde
Champion du monde

Masculin Nombre de messages : 1443
Age : 25
Club(s) préféré(s) : ASSE, Manchester United,Real Madrid , AS Rome

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 2 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Drogbou le Dim 21 Aoû 2011, 13:33

Met un peu de couleurs, gras, souligner etc car là ca donne pas trop envie de lire. Clin d\'Oeil

_________________
Pierrot le foot. - Page 2 Fdvdf10
Drogbou
Drogbou
Cap'tain Drog'
Cap'tain Drog'

Masculin Nombre de messages : 5700
Age : 29
Club(s) préféré(s) : l'OM

http://www.om-supporter.net

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 2 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Mike Lespinasse le Dim 21 Aoû 2011, 14:39

Voila je pense que c'est mieux comme sa, en tout cas j'invite tout le monde a la lire! Clin d\'Oeil
Mike Lespinasse
Mike Lespinasse
Champion du monde
Champion du monde

Masculin Nombre de messages : 1443
Age : 25
Club(s) préféré(s) : ASSE, Manchester United,Real Madrid , AS Rome

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 2 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Drogbou le Dim 21 Aoû 2011, 15:15

Merci à toi, je le lirai tout à l'heure. Clin d\'Oeil

_________________
Pierrot le foot. - Page 2 Fdvdf10
Drogbou
Drogbou
Cap'tain Drog'
Cap'tain Drog'

Masculin Nombre de messages : 5700
Age : 29
Club(s) préféré(s) : l'OM

http://www.om-supporter.net

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 2 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Mike Lespinasse le Ven 26 Aoû 2011, 16:09

Le dernier article de Pierrot, c'est long mais sa vaut le coup d'être lu.

Une liste, un tirage, des matchs

Une liste sans surprise. Comme tout le monde, je fais le constat que Laurent Blanc nous a pondu un groupe sans aucune nouveauté notable en évoquant et en invoquant la "logique de groupe" pour justifier ses choix. Derrière, compte tenu des absences de Mexès et Sakho, la sélection de Koscielny se tient. Non, s'il y a matière à discussion, c'est évidemment devant. Et c'est surtout la présence d'Hoarau qui suscite le plus d'interrogations, voire d'incompréhensions.

Et je dois dire que je fais partie de ceux qui ne comprennent pas comment l'attaquant du PSG, qui sort d'une saison très moyenne et commence l'actuelle dans les mêmes dispositions peut encore faire partie des Bleus. Sans compter qu'il n'est pas titulaire dans le schéma de Kombouaré et qu'il ne risque pas de l'être de sitôt. Alors OK, il a un profil atypique. Mais de toute façon, Lolo ne le fait jamais jouer. Alors à quoi bon ? Lolo, tu nous saoules avec Hoarau !

La logique de groupe ? Pourquoi pas, sauf quand la logique en question est foncièrement injuste. Quand on regarde ce que fait Gomis depuis huit mois, on se dit que ça n'aurait pas été un chamboulement vertigineux, même si c'est pour ne pas jouer puisqu'on sait bien que Benzema sera seul en pointe et que c'est Gameiro qui prendra éventuellement le relais. Vous me direz : avec sa blessure face à Differdange - dont on ne connaît pas encore la gravité - le problème va peut-être se régler de lui-même. Voilà, pour le reste on pourra toujours regretter l'absence de Debuchy ou Jallet, mais d'un autre côté Sagna est toujours titulaire à Arsenal et Réveillère fait un bon début de saison. Donc, bon…

Deuxième grosse actu de la journée, le tirage au sort des poules de la Ligue des Champions. Globalement, je dirais que rien n'est infaisable pour nos trois représentants, ce qui est déjà un point positif. En gros, ça aurait pu être pire. Maintenant si on entre dans les détails, on s'aperçoit que c'est un peu plus nuancé que ça. Pour Marseille par exemple, on se rend compte que le groupe dont hérite le vice-champion de France est assez homogène.


OM, LOSC, OL : les moyens de sortir de la poule

Personnellement, j'ai hâte de voir quel niveau de jeu l'OM va proposer face à Arsenal. Si les Anglais ne se renforcent pas d'ici là, il y aura peut-être un coup à jouer. L'Olympiakos, ça doit pouvoir le faire, d'autant que les clubs grecs nous réussissent traditionnellement bien. Et puis, il y aura Dortmund et là j'ai envie de dire : "pas de bol". Avec Naples, le champion d'Allemagne était l'équipe à éviter dans le chapeau 4. Cette équipe est jeune, très rapide et dangereuse. Mais à mon sens, c'est dans les cordes d'un bon Marseille. Il n'y aura pas de match facile dans ce groupe, mais l'OM est en progression depuis deux ans et a les moyens de sortir de cette poule.

L'impression est sensiblement la même pour le LOSC, qui va se frotter à l'Inter, Trabzonspor et le CSKA Moscou. Même si Forlan rejoint les Nerazzuri, avec le départ d'Eto'o et l'absence longue durée de Maicon notamment, c'est à mon avis moins fort que l'an passé et beaucoup moins fort qu'il y a deux ans. Quant aux Russes et aux Turcs, c'est à la portée d'un LOSC au niveau qui est le sien depuis le début de la saison.

Enfin, l'OL va retrouver son adversaire préféré en LDC, le Real. Pour moi, les Lyonnais ont hérité du groupe le plus facile dans le sens où l'équipe de Rémi Garde est supérieure à l'Ajax et à Zagreb et que la deuxième place leur semble promise. Parce qu'il est certain que le Real semble au-dessus, mais les Madrilènes n'ont gagné qu'une seule des huit dernières confrontations entre les deux clubs et ne l'ont jamais emporté à Gerland. Tout point pris face aux troupes du "Mou" sera du bonus…

Et puis, dans la soirée, Rennes, Sochaux et Paris ferraillaient en Ligue Europa. Les Bretons ont facilement disposé d'une équipe de l'Etoile Rouge bien pâle. Au bout d'un quart d'heure de jeu à la Route-de-Lorient, Rennes menait déjà 2-0, sous une pluie invraisemblable. Malgré le score, les grincheux pourront toujours reprocher aux hommes d'Antonetti leur précipitation dans la dernière passe qui les a empêchés de coller une rouste d'anthologie aux Serbes.


Paris fait du Medrano

Individuellement, j'ai bien aimé l'entrée de Dalmat, dont le sens de la passe a permis aux Bretons de marquer deux nouveaux buts en seconde période. Kana-Biyik a crevé l'écran, tout comme M'Vila et Kembo-Ekoko. C'est sûr que si les Rennais arrivent à jouer ensemble, si Brahimi revient un jour de blessure et si Erding vient, le Stade va peut-être enfin pouvoir jouer le rôle d'outsider qu'on lui promet depuis plusieurs saisons.

On ne peut pas en dire autant de Sochaux, qui est passé totalement à côté de son sujet face au Metalist Kharkov. Menés 2-0 par de bons manieurs de ballons - je me demande d'ailleurs comment le club ukrainien peut jouer avec autant de sud-américains - les Doubiens ont pris une leçon de foot et se sont montrés assez peu concernés. J'aimerais bien savoir quelle influence ont eu les remous de l'intersaison (sollicitations pour Martin, bras de fer de Maïga) sur le rendement de l'équipe. Ce qui est sûr, c'est que l'Europe, c'est déjà terminé pour un club qui va peut-être, du coup, songer à vendre pour faire rentrer quelques millions d'euros.

Et Paris dans tout ça ? Eh bien pas grand chose. Ah si, une prestation horripilante d'individualisme où chacun voulait visiblement faire son numéro. On aurait dit Medrano ! Et comme bien souvent à ce petit jeu, c'est Nene qui décroche le pompon avec ses chevauchées solitaires à la limite de l'exaspération. Le Brésilien ferait bien de s'inspirer de Pastore, qui tente toujours de jouer simple et de façon limpide à chaque ballon.

Alors qu'ils auraient pu faire de cette opposition une excellente séance de perfectionnement collectif ou au moins un feu d'artifice offensif toujours bon pour la confiance, les Parisiens ont finalement galvaudé ce match et en définitive, on n'a pas vu la moindre once de progrès par rapport à leurs dernières sorties au Parc. Au-delà d'une qualification attendue, c'est sans doute ça, le plus inquiétant.


Pierrot
Mike Lespinasse
Mike Lespinasse
Champion du monde
Champion du monde

Masculin Nombre de messages : 1443
Age : 25
Club(s) préféré(s) : ASSE, Manchester United,Real Madrid , AS Rome

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 2 Empty Le Barça a de la marge

Message par Lionel le Sam 27 Aoû 2011, 02:28

La Supercoupe d'Europe n'est traditionnellement pas une épreuve qui sourit aux Barcelonais. La dernière fois, ils avaient dû batailler jusqu'au bout des prolongations face au Chakhtar et la fois d'avant ils s'étaient carrément pris une fessée par le FC Séville (et je m'en souviens parce que c'est le seul match que j'ai commenté en direct dans ma vie, pour W9). Mais comme je l'écris dans le titre de ce post, ce Barça-là possède une sacrée marge sur la concurrence.

Sans être ni bon ni très inspiré, le Champion d'Europe en titre a disposé de Porto sans vraiment se faire peur, mais en montrant les mêmes faiblesses que celles entrevues face au Real en Supercoupe d'Espagne, au milieu surtout. Car il faut dire la vérité : depuis le début de la saison, Xavi et Iniesta sont moyens. Oui messieurs, dames : moyens. Sauf que "moyen" pour eux, c'est "très bon" pour les 3/4 des joueurs de la planète !

Le Barça a donc eu du mal en début de match et s'est fait bouger par des Portugais qui ont crânement tenté leur chance, mais surtout de loin. Et Valdes veillait. Et puis après, même si les Catalans ont perdu beaucoup de ballons dans la construction, la machine à gagner s'est mise en marche. Avec ce côté du Barça sur lequel on insiste pas assez : son exceptionnel pressing. Et cette illustration parfaite sur le premier but de Messi ou Guarin, pressé, se fait piéger et met le petit argentin sur orbite pour l'ouverture du score.


Et puis, à titre personnel j'attendais l'entrée en jeu de Fabregas et l'ancien Gunner ne m'a pas déçu en doublant la mise en fin de match sur une passe superbe de Messi. Ca fait deux titres en quinze jours pour lui qui venait de passer cinq ans sans en remporter un avec Arsenal. On est d'accord, ce ne sont pas les plus prestigieux, mais ça compte. Et puis je parlais de Messi et j'ai cru lire une interview de Platini où le président de l'UEFA se montrait agacé par la popularité de l'Argentin. Si ça, ce n'est pas de la jalousie pure et simple…


Je l'ai vue, cette équipe…

Après, la fin de match s'est avérée assez hachée avec les expulsions de Rolando et Guarin. Mais c'était plus à mon avis la résultante d'une certaine frustration que d'une réelle envie de casser du blaugrana côté portugais. En tout cas, par rapport à ce qu'on a vu face au Real, c'était "peanuts". Les joueurs de Porto qui pourront toujours se consoler en se disant qu'ils auraient dû bénéficier d'un pénalty pour la faute d'Abidal.

D'un autre côté, je me demande encore pourquoi l'arbitre a privé Pedro et Messi d'un deux contre un pour siffler une faute sur Mascherano à 80 mètres du ballon. Mais le Barça n'avait de toute façon pas besoin de ça. Quand Sanchez et Fabregas auront vraiment pris leurs marques dans cette équipe, ils apporteront la fraîcheur que n'ont peut-être plus des joueurs très sollicités depuis plusieurs saisons. Alors quand on me demande qui va gagner la LDC cette année, la réponse est évidente.

A l'heure actuelle, donner un autre favori objectif que le Barça relève au mieux de l'illogisme, au pire de la footixerie. Si les Catalans échappent aux blessures et à de grosses méformes, je ne vois pas qui pourrait leur disputer l'hégémonie qui est la leur tant leur avance sur les autres est importante. Et encore une fois, ne galvaudons pas cela. Nous avons tous la chance d'être des contemporains de la meilleure équipe de club de tous les temps et de la voir évoluer chaque semaine en "live". Plus tard, vous pourrez dire à vos petits-enfants : "Je l'ai vue, cette équipe…"


Pierrot

_________________

IAM - La fin de leur monde
Paroles : Attention, il s'agit là de la meilleure chanson que le rap français ait connu, c'est donc la plus longue : http://www.rap2france.com/la-fin-de-leur-monde.php


Lionel
Lionel
Chroniqueur P.League

Masculin Nombre de messages : 6665
Club(s) préféré(s) : Olympique de Marseille ; Tottenham Hotspurs FC ; Equipes qui pratiquent un beau/bon football.
Emploi : Je ferai tout pour faire produire l'énergie manquante nécessaire pour la planète, qui sera en réel besoin.

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 2 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Marche le Sam 27 Aoû 2011, 10:16

Pierrot a écrit: Nous avons tous la chance d'être des contemporains de la meilleure équipe de club de tous les temps et de la voir évoluer chaque semaine en "live". Plus tard, vous pourrez dire à vos petits-enfants : "Je l'ai vue, cette équipe…"
Pierrot

C'est peut être vrai, mais il aurait pu dire l'une des meilleure équipe de club de tous les temps, pour avoir vu l'Ajax de Cruyf (1974) et entrevue celle du Réal de Di-Stefano et Puskas (1960) et même l'AC Milan de Van Basten et Gullit je peux assurrer aux classes biberons de ce forum qu'il verront plus tard d'autres équipes pour les éblouirs.
Pierrot à raison sur un point, les médias d'aujourd'hui ne nous privent pas d'un Barcelone dont on ne manque pas grand chose, je m'en réjouis.
Marche
Marche
Joueur International
Joueur International

Masculin Nombre de messages : 570
Age : 69
Emploi : Rentier

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 2 Empty Une victoire chèrement payée

Message par Lionel le Dim 28 Aoû 2011, 15:20

Un sentiment mitigé prédomine évidemment après la victoire de l'OL sur Montpellier. Au-delà du score de cet excellent match - d'un niveau européen pour moi - émaillé d'actions construites, de beaux buts et d'un rythme qui en faisaient un spectacle agréable à regarder, la grosse entorse de la cheville de Lisandro est une tâche sombre au coeur d'une belle soirée de foot. Avec cette tuile, JMA va peut-être devoir revoir ses plans et trouver un attaquant en urgence.

Sur l'action, il n' y a pas de quoi crier au scandale. En voyant les images, on a vraiment l'impression que Hilton lui retombe dessus de façon totalement involontaire. D'ailleurs, le match s'est déroulé dans un climat général viril mais correct et même l'expulsion de Belhanda n'est que la conséquence de l'énervement et en aucun cas un mauvais geste. La seule chose qui me chiffonne, ce sont les déclarations de Girard qui va gueuler sur Pjanic et réclame un carton rouge pour Réveillère alors que celui-ci n'a même pas fait faute sur Utaka. Il pourrait au moins se renseigner avant de l'ouvrir.

Mais revenons au jeu. De ce point de vue, j'ai trouvé le milieu de terrain montpelliérain extrêmement séduisant. Estrada et sa patte gauche, Belhanda qui jusqu'à son expulsion était très dangereux, et surtout ce Saihi qui est pour moi la révélation de ce début de saison. Mais les Héraultais, Giroud en tête, sont tombés sur un Lloris qui, en ce moment, marche sur l'eau. Grâce à quelques arrêts de grande classe, le gardien des Bleus a fait la différence presque à lui tout seul.

Presque car devant, Pjanic a lui aussi offert une prestation de haut vol. Trois jours après une entrée déjà intéressante à Kazan, le jeune Bosnien a marqué avant d'offrir le but de la victoire à Pied (à noter que ces deux joueurs ont marqué quatre minutes après leur entrée en jeu, joli coaching gagnant pour Garde sur ce coup-là). Placé à droite, un poste dont il n'est pas un spécialiste, "Miré" offre du coup la possibilité d'une animation moins figée qu'avec Briand. Après quelques années de tâtonnement, il pourrait être LA bonne surprise lyonnaise de la saison.


Un Alain Traoré "cristiano-ronaldien"

N'ayant vu que Lyon-Motpeliier en intégralité, ce que je peux dire des autres matchs se base sur les images de Jour de Foot. J'ai donc vu des Lorientais vaincre Nancy avec la réussite qu'ils n'avaient pas eu à Dijon le week-end passé et Bordeaux l'emporter là aussi avec de la réussite sur la pelouse de VA. Des Girondins qui ont donc pris trois de leurs quatre points dans les arrêts de jeu alors que les Valenciennois pourront se mordre les doigts de n'avoir pas su faire le break alors qu'ils en ont eu l'occasion à plusieurs reprises.

Concernant le "Pari Ochoa", qui sera l'un des fils rouges de la saison, cette 4e journée ne nous apporte aucun enseignement notable car le gardien mexicain en a pris trois dans la lunette dont deux de l'épatant Alain Traoré, meilleur buteur de Ligue 1 avec la stat "cristiano-ronaldienne" de cinq buts en quatre matchs.

J'ai vu également la deuxième victoire consécutive de Dijon, qui a donc d'ores et déjà chassé le "syndrome Arles-Avignon" avec ce succès devant Evian TG. Casoni avait parlé d'une certaine fatuité dans son équipe ces derniers jours, le bon début de saison aidant. C'est aussi ça le risque de prendre des joueurs expérimentés : ils peuvent se muer en sénateurs de temps en temps..

Demain, nouveau dimanche chargé avec notamment Sainté, Rennes et Paris en apéro, puis un alléchant Lille-Marseille en plat principal. Bon appétit.


Pierrot

_________________

IAM - La fin de leur monde
Paroles : Attention, il s'agit là de la meilleure chanson que le rap français ait connu, c'est donc la plus longue : http://www.rap2france.com/la-fin-de-leur-monde.php


Lionel
Lionel
Chroniqueur P.League

Masculin Nombre de messages : 6665
Club(s) préféré(s) : Olympique de Marseille ; Tottenham Hotspurs FC ; Equipes qui pratiquent un beau/bon football.
Emploi : Je ferai tout pour faire produire l'énergie manquante nécessaire pour la planète, qui sera en réel besoin.

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 2 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Marche le Dim 28 Aoû 2011, 18:23

Pierrot a écrit: Après quelques années de tâtonnement, il pourrait être LA bonne surprise lyonnaise de la saison.

C'est le moins qu'on puisse dire à propos d'un Pjanic dont on ne conteste pas la technique mais qui est difficile à suivre sur un terrain au point de se demander parfois si il joue.
Surprise ! effectivement c'est le mot juste.


Marche
Marche
Joueur International
Joueur International

Masculin Nombre de messages : 570
Age : 69
Emploi : Rentier

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 2 Empty Un dimanche de DINGUES !

Message par Lionel le Lun 29 Aoû 2011, 04:02

Eh bien dites-moi, bien copieux ce dimanche, non ? A 17 heures, Toulouse et le PSG ont ouvert les hostilités avec un match à deux visages. Une première mi-temps très médiocre, globalement dominée dans le jeu par les Parisiens - avec notamment ce double poteau de Ménez - mais à l'issue de laquelle ce sont les Toulousains qui sont rentrés aux vestiaires avec un but d'avance. Un but sur lequel Matuidi a explosé sur la petite poussette - comme on en voit sur tous les corners - de Capoue, qui a profité de l'absence totale de marquage pour tromper Sirigu de la tête.

Un Capoue qui outre, son but, a parfaitement muselé Pastore pendant toute la première mi-temps. Mais le milieu toulousain va le payer en seconde car mine de rien, le stratège argentin se déplace énormément et va profiter de ce surcroît de liberté pour montrer ce qu'il sait faire et justifier le fait que Paris ait jeté son dévolu sur lui, et pourquoi il l'a payé si cher. Contrôles, ouvertures, conduite de balle, tout respire la classe chez ce joueur.

Et en plus c'est efficace, car Pastore va délivrer en deuxième période deux passes décisives "vraiment décisives", l'attaquant n'ayant qu'une touche de balle à effectuer pour marquer. La première pour Gameiro, qui égalise d'un petit ballon piqué parfaitement dosé, l'autre pour Erding. Et c'est là l'un des seuls bémols que j'ai trouvé - car vous le savez, il faut toujours que je fasse le rabat-joie - à cette performance très prometteuse du PSG.

Ce premier bémol, c'est justement la prestation du Turc. Un but et une passe décisive pour Ménez en cinq minutes de présence sur le terrain, c'est le genre de choses qui devrait faire réfléchir le staff parisien. Est-il vraiment utile de s'en séparer ? J'ai toujours pensé que l'ancien Sochalien est l'un des meilleurs jeunes attaquants de Ligue 1 et qu'une période de doute associée à une incompatibilité imprévue avec Hoarau ont plombé ses prestations et ses stats.


Vite, une talonnade !

Alors je sais qu'il veut plus de temps de jeu, qu'il a la tête à Rennes et que l'arrivée probable de Borriello va précipiter son départ. Mais je trouve que c'est un beau gâchis. Deuxième bémol : Nene. Après la sortie du Brésilien, le jeu du PSG a gagné en vitesse et en fluidité. Coïncidence ? Ca m'étonnerait. J'ai souvent souligné les péchés de gourmandise de Nene et sur la pelouse du Stadium, on a l'impression qu'il se disait : "Ah, Pastore vient de faire une talonnade, il faut vite que j'en fasse une…" Pour lui aussi, l'arrivée de Borriello et le possible changement de schéma qui en résultera pourrait être fatale.

Dans la soirée, la Ligue 1 nous proposait le premier gros choc de la saison entre le champion en titre et son dauphin et si ce Lille-Marseille a été aussi spectaculaire que les précédents, il était néanmoins d'une qualité de jeu sensiblement inférieure. La faute à des Lillois qui avaient décidé d'adopter une stratégie attentiste. Ca ne leur a pas réussi, même si le LOSC s'est retrouvé menant au score à la pause contre le cours du jeu suite au premier but de Sow. Un but sur lequel l'ensemble de l'arrière-garde marseillaise - Mandanda inclus - n'est pas inoubliable.

Lille est ensuite resté derrière mais avec ce genre de tactique, on n'est jamais à l'abri d'un coup du sort comme cette frappe déviée de Valbuena. Le lutin marseillais y est même allé de son doublé avec la complicité involontaire de Landreau. A 1-2, les joueurs de Garcia se sont alors remis à attaquer "à la lilloise" et sont parvenus à égaliser avant de l'emporter sur un péno flagrant que Fanni n'avait pourtant aucune raison de provoquer. Au final, une défaite sans doute imméritée. Mais une défaite quand même.

Clairement, le problème se situe derrière pour l'OM, qui n'a jamais pu aligner la même charnière deux fois de suite depuis le début de la saison avec les absences de M'Bia et N'Koulou notamment. Mais au milieu, des failles se sont également fait jour. Diarra n'a pas joué son rôle de sentinelle (seulement 14 ballons gagnés pour 13 perdus) et Lucho a traversé ce match comme un spectre. Avec trois points en quatre matchs, le compte n'y est évidemment pas côté olympien. D'autant qu'après la mini-trève internationale, l'OM va devoir affronter Rennes, l'Olympiakos et Lyon en huit jours.


Rennes, il faut savoir ce qu'on veut

Dans l'après-midi, j'ai regardé d'un oeil assez distrait les deux autres matchs (il y avait MU-Arsenal en même temps et je n'ai que deux yeux), et j'ai entrevu Sochaux réagir après la déconvenue en Ligue Europa, avec un doublé de Boudebouz qui, comme Martin l'an passé, pourrait véritablement éclater cette saison. Et puis apparemment, Rennes-Caen était un match assez amusant à regarder. Sans doute pas pour Antonetti, mais pour les spectateurs c'est quand même plus sympa de voir un 3-2 qu'un 1-0.

Un succès assez heureus pour les Rennais qui menaient 3-0 à la mi-temps mais qui se sont fait peur en seconde. Après avoir raté un péno en première période, les Normands ont en effet réduit le score à deux reprises. Alors que la défense bretonne n'a quasiment pas bougé - Costil remplaçant bien Douchez jusqu'ici - Rennes vient d'encaisser huit buts en quatre matchs. C'est beaucoup, mais en contrepartie cette équipe est beaucoup plus offensive que l'an passé et s'expose donc logiquement plus derrière. Il faut savoir ce qu'on veut… Ce qui est sûr, c'est qu'avec 7 points le Stade réalise un bon début de saison.

Et puis, une fois n'est pas coutume, je vais terminer ce post du dimanche soir avec un peu de foot étranger. Car il s'est passé des trucs énormes en Angleterre hier après-midi. J'ai d'abord vu une équipe de City monstrueuse atomiser Tottenham sur sa pelouse, avec un quadruplé de Dzeko et deux passes décisives de Nasri qui, pour mémoire, en avait délivré une seule avec Arsenal sur toute la saison passée ! Et c'est exactement ce qu'on demande à l'ancien Marseillais : être décisif plus souvent.

Message reçu 5/5 par Samir, dont l'acclimatation chez les Citizens n'aura pris que deux jours et l'association avec Clichy - méconnaissable lui aussi - sur le côté gauche va faire mal à l'avenir. Franchement, City m'a bluffé. Cette équipe est merveilleuse à voir jouer - comme Liverpool d'ailleurs - et on se rend compte qu'il y a de très, très grosses équipes cette année en Premier League. Quand je vois que Mancini se permet de laisser Tevez sur le banc, ça laisse rêveur…


Wenger, indéfendable

Du rêve au cauchemar pour Arsenal, qui a vécu une après-midi en Enfer chez les Diables Rouges de MU. Pour faire simple : les gunners se sont fait démolir, détruire, pulvériser, hacher menu... bref, une humiliation totale. Les Mancuniens de Sir Alex étaient surmotivés et ont mis un point d'honneur à jouer jusqu'au bout en marquant des buts plus beaux les uns que les autres, des coups-francs de Rooney à la pichenette de Nani. Un spectacle exceptionnel et une quasi-certitude : le champion d'Angleterre habitera Manchester cette année.

Alors, c'est vrai : il manquait huit joueurs à Arsenal. Mais ce n'est pas en recrutant Park que la tendance va s'inverser. A propos du Sud-Coréen, j'ai creusé un peu l'affaire dans la journée et je ne savais pas qu'il avait déjà passé une partie de la visite médicale vendredi après-midi et qu'Arsenal paierait grosso modo le même montant que celui que le LOSC était prêt à aligner. Evidemment, ça modifie un peu ma perception.

Le joueur est fautif. Donner sa parole à un club et se tirer le lendemain matin pour aller signer dans un autre - même si c'est plus attirant sportivement -, ça ne se fait pas. Même si ça s'est déjà vu. Mais pour le coup, je trouve Wenger extrêmement limite lui aussi. Le technicien alsacien est toujours prompt à dénoncer les pratiques douteuse de certains clubs ou managers. Encore récemment, il dénonçait avec véhémence les coups de fil répétés de Mancini à Nasri.

Et un mois plus tard, le voilà qui fait exactement la même chose, montrant ainsi qu'il prend vraiment les gens pour des truffes. Mais bien mal acquis ne profite jamais. D'après mes infos, les Gunners étaient en pôle position pour récupérer Hazard la saison prochaine. Inutile de dire qu'avec cet épisode, Arsenal va devoir payer beaucoup plus cher que n'importe quel autre club en Europe pour s'attacher les services du prodige belge. J'ai souvent défendu Wenger contre vents et marées - et vous me l'avez souvent reproché -, mais là il est indéfendable. Et il ternit l'image d'un club qui, en un week-end, a sans doute perdu une bonne partie de son pouvoir d'attraction.



Pierrot

_________________

IAM - La fin de leur monde
Paroles : Attention, il s'agit là de la meilleure chanson que le rap français ait connu, c'est donc la plus longue : http://www.rap2france.com/la-fin-de-leur-monde.php


Lionel
Lionel
Chroniqueur P.League

Masculin Nombre de messages : 6665
Club(s) préféré(s) : Olympique de Marseille ; Tottenham Hotspurs FC ; Equipes qui pratiquent un beau/bon football.
Emploi : Je ferai tout pour faire produire l'énergie manquante nécessaire pour la planète, qui sera en réel besoin.

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 2 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Marche le Lun 29 Aoû 2011, 09:22

Vous savez que Lucho n'est pas ma tasse de thé, mais bon, sa première mi-temps était au niveau, un demi-spectre.
Marche
Marche
Joueur International
Joueur International

Masculin Nombre de messages : 570
Age : 69
Emploi : Rentier

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 2 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par F53 le Lun 29 Aoû 2011, 11:39

Un super résumé du Week end de Pierrot Clin d\'Oeil Agréable à lire encore une fois

_________________
.:Foot53:.
Administrateur Forumfoot.org


Pierrot le foot. - Page 2 Banpro11

Pierrot le foot. - Page 2 Allez_11
F53
F53
Administrateur
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 15822
Age : 24
Club(s) préféré(s) : Olympique Lyonnais, Stade Lavallois, Arsenal, Ac milan, Barçà
Emploi : Terminale S

http://foot53.e-monsite.com

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 2 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum