Sondage

Quel club détestez vous le plus ?

Pierrot le foot. - Page 4 Vote_lcap34%Pierrot le foot. - Page 4 Vote_rcap 34% [ 83 ]
Pierrot le foot. - Page 4 Vote_lcap19%Pierrot le foot. - Page 4 Vote_rcap 19% [ 45 ]
Pierrot le foot. - Page 4 Vote_lcap27%Pierrot le foot. - Page 4 Vote_rcap 27% [ 66 ]
Pierrot le foot. - Page 4 Vote_lcap4%Pierrot le foot. - Page 4 Vote_rcap 4% [ 9 ]
Pierrot le foot. - Page 4 Vote_lcap5%Pierrot le foot. - Page 4 Vote_rcap 5% [ 13 ]
Pierrot le foot. - Page 4 Vote_lcap1%Pierrot le foot. - Page 4 Vote_rcap 1% [ 3 ]
Pierrot le foot. - Page 4 Vote_lcap1%Pierrot le foot. - Page 4 Vote_rcap 1% [ 2 ]
Pierrot le foot. - Page 4 Vote_lcap1%Pierrot le foot. - Page 4 Vote_rcap 1% [ 2 ]
Pierrot le foot. - Page 4 Vote_lcap1%Pierrot le foot. - Page 4 Vote_rcap 1% [ 3 ]
Pierrot le foot. - Page 4 Vote_lcap6%Pierrot le foot. - Page 4 Vote_rcap 6% [ 15 ]

Total des votes : 241

Derniers sujets
» FIFA365.fr - Communauté FIFA
Pierrot le foot. - Page 4 EmptyDim 02 Fév 2014, 00:46 par Lionel

»  Incidents du Trocadero : la droite accable Valls, le PS poi
Pierrot le foot. - Page 4 EmptyVen 17 Mai 2013, 06:17 par jiewos

» Gagnez vos places pour France/Espagne et France/Géorgie !
Pierrot le foot. - Page 4 EmptyVen 08 Fév 2013, 12:25 par Simon7810

» Vos transferts dans fifa !
Pierrot le foot. - Page 4 EmptyVen 04 Jan 2013, 23:25 par footeux parisien

» Ciné-concert SEVILLE 82 (JEUDI 20 DECEMBRE 2012)
Pierrot le foot. - Page 4 EmptyJeu 13 Déc 2012, 18:36 par laclef

» Vend Maillot Neuf 30-40 Euros
Pierrot le foot. - Page 4 EmptyDim 23 Sep 2012, 06:05 par toosoo82

» Ticket-Foot-VAFC
Pierrot le foot. - Page 4 EmptyJeu 09 Aoû 2012, 00:17 par Michael74

» Galerie de daghemuneghu
Pierrot le foot. - Page 4 EmptyMer 30 Mai 2012, 19:27 par daghemuneghu

» Forum des supporters de Monacp
Pierrot le foot. - Page 4 EmptyMer 30 Mai 2012, 19:25 par daghemuneghu

» Le BASKET est le SPORT # 2 dans le MONDE by Fred BULLOT ©
Pierrot le foot. - Page 4 EmptyMar 22 Mai 2012, 23:39 par fredbullot

Gif de la semaine (13/06/06 au 19/06/05)
  
Horloge
Navigation

 Accueil
 Forum
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher      

                     



Pierrot le foot.

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 4 Empty Pierrot le foot.

Message par Lionel le Ven 10 Juin 2011, 23:55

Rappel du premier message :

"Pierrot le Foot", alias Pierre Ménès fait désormais partie de l"équipe du Canal Football Club sur Canal+. Depuis la Coupe du Monde 2006 il suit toute l'actualité du foot sur son blog.
Ligue 1, Equipe de France, Ligue des Champions, championnats européens, il distille chaque semaine ses commentaires et impressions en utilisant son légendaire ton décalé et corrosif.



Voilà, je trouve les chroniques de Pierre Ménès un pur régal à lire, très ironique et sarcastique parfois, tout ce qu'il faut de bien. Mais je pense que nous n'avons pas tous le réflexe d'aller sur la page Yahoo et de lire ses chroniques à chaque fois, c'est pourquoi je me ferais un plaisir de les poster ici pour qu'on puisse les lire et surtout en dire son avis, débattre dessus.

Ici l'adresse pour ceux qui veulent : http://fr.sports.yahoo.com/fo/pierrotlefoot/
Lionel
Lionel
Chroniqueur P.League

Masculin Nombre de messages : 6665
Club(s) préféré(s) : Olympique de Marseille ; Tottenham Hotspurs FC ; Equipes qui pratiquent un beau/bon football.
Emploi : Je ferai tout pour faire produire l'énergie manquante nécessaire pour la planète, qui sera en réel besoin.

Revenir en haut Aller en bas


Pierrot le foot. - Page 4 Empty Convalescent et content

Message par Lionel le Mer 14 Sep 2011, 16:34

A vrai dire, je ne me faisais guère de souci pour l'OM avant son match à Athènes face à l'Olympiakos. On se fait un sketch des clubs grecs depuis des années, mais on se rend finalement compte que les clubs français s'en sortent toujours très bien dans les "Enfers" et autres "Chaudrons" helléniques. La preuve, Marseille est la quatrième équipe française à gagner consécutivement au stade Karaiskakis. L'Enfer dans les tribunes, à la rigueur. Sur le terrain, on en est loin.

Je me souviens d'ailleurs avoir couvert pour L'Equipe un match de Coupe UEFA de l'OM dans ce stade, en 1994. Si ma mémoire est bonne, Marseille l'avait déjà emporté, 2-1 je crois. Bref, près de 20 ans plus tard, rien n'a changé et l'effectif de l'Olympiakos n'avait franchement pas de quoi faire peur avec sa base de joueurs ne s'étant jamais imposés en Ligue 1, de Modesto à Abdoun en passant par Mirallas. Franchement, je ne suis pas certain que depuis le début de la saison, l'OM ait rencontré un adversaire de L1 moins fort que le club grec.

Maintenant, c'est vrai que le contexte (aucune victoire depuis début août) et les blessés devant (Gignac, Valbuena, Ayew) n'incitaient pas non plus à un optimiste béat avant la rencontre. Un match que Deschamps a abordé avec une configuration modifiée, le 4-3-3 habituel étant abandonné au profit d'un 4-5-1 plus sécurisant où les postes de côté étaient doublés par les anciens Lorientais, Morel à gauche et Amalfitano à droite.

Ca a permis à l'ancien compère de Gameiro, peu utilisé jusqu'ici, de gagner du temps de jeu. Quant à Morel, il est comme je vous l'avais décris ici même au moment de son arrivée sur la Canebière : ce n'est pas un grand défenseur, mais c'est un bon petit joueur de ballon et un centreur précis, en témoignent le centre parfait pour la tête de Cheyrou en première période et celui pour la reprise victorieuse de Lucho. En marquant ce but à l'entame du deuxième acte, l'OM avait fait le plus dur.


Tacle de mammouth

Même après l'ouverture du score, les Olympiens n'ont pas réellement été mis en danger, malgré vingt dernières minutes où la fébrilité le disputait à l'approximation dans l'arrière-garde marseillaise. Une fin de match qui n'a pas eu l'heur de plaire à Deschamps, qui a bien martelé le message au micro de TF1 comme à celui de Canal. Une fin de match qui s'explique évidemment par le manque total de confiance qui habite cette équipe après son départ catastrophique en championnat.

Ca n'excuse en rien le tacle de mammouth de Fanni. On ne se lance pas comme ça, le pied à 40 centimètres du sol et à pleine vitesse sur un mec, même si le pied en question termine finalement sur le ballon. Mais ce qui est gênant dans cette histoire, c'est encore une fois le manque d'homogénéité au sein de l'arbitrage, qu'il soit français ou européen. Car pour le même geste lors de Barça-Milan, Dani Alves n'a récolté, lui, qu'un simple jaune. En outre, le pied du Barcelonais n'a pas fini sur le ballon.

Bon, tout n'est pas encore parfait - loin de là - du côté de l'OM, mais il n'en reste pas moins que cette victoire, au-delà du simple aspect comptable et de l'anecdotique première place occupée par le club phocéen après le nul entre Dortmund et Arsenal, va faire un bien fou aux troupes de DD sur le plan mental. Et ce d'autant que les trois précédentes campagnes européennes de l'OM avaient pour point commun d'avoir débuté par une défaite.

Individuellement, j'ai trouvé Traoré plutôt pas mal, N'Koulou solide et rassurant derrière et Cheyrou très actif et dangereux au milieu. Concernant Lucho, hormis le fait qu'il inscrit cet inestimable but, son rendement et son influence sur le jeu marseillais m'ont une nouvelle fois paru insuffisants pour un joueur de son calibre. Mais vous avez le droit de penser le contraire…

Suite ce soir avec Lyon et Lille. L'OM a montré la voie, aux deux autres de suivre le mouvement maintenant.


Pierrot




D'accord pour tout, sauf pour le tacle de Fanni qui ne méritait qu'un simple jaune tout au plus, jeu dangereux. Inutile de comparer avec Pepe, ce n'est pas le même contexte de match.

_________________

IAM - La fin de leur monde
Paroles : Attention, il s'agit là de la meilleure chanson que le rap français ait connu, c'est donc la plus longue : http://www.rap2france.com/la-fin-de-leur-monde.php


Lionel
Lionel
Chroniqueur P.League

Masculin Nombre de messages : 6665
Club(s) préféré(s) : Olympique de Marseille ; Tottenham Hotspurs FC ; Equipes qui pratiquent un beau/bon football.
Emploi : Je ferai tout pour faire produire l'énergie manquante nécessaire pour la planète, qui sera en réel besoin.

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 4 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Mike Lespinasse le Dim 18 Sep 2011, 13:15

Revue détaillé de nos très cher pierrot sur la dernière journée de L1, qui n'y va pas avec le dos de la cuillère une fois de plus.

L'événement de ce samedi soir de Ligue 1, c'est pour moi cette défaite incroyable de Bordeaux à Toulouse. Depuis le début de la saison, Francis Gillot grogne, gronde, tonne et cherche la bonne formule. A la mi-temps, l'entraîneur girondin pensait sans doute l'avoir trouvée. Son équipe menait 2-0 face à des Toulousains aux abonnés absents grâce à un doublé opportuniste de Diabaté. Avec un réalisme forcené (deux tirs cadrés, deux buts) certes, mais les Girondins semblaient plutôt à l'aise.

Il a suffi que Toulouse se mette à jouer avec un peu plus d'envie et d'engagement pour que Bordeaux disparaisse de la circulation. Et je ne veux pas faire offense à Toulouse, mais ce n'est pas une machine de guerre offensive. Alors pour Bordeaux, encaisser trois buts (plus un péno raté) en une mi-temps est tout simplement anormal. Et cette opération portes ouvertes s'explique par une série de défaillances individuelles. Je pense à Ciani, qui ne met plus un pied devant l'autre depuis un an et demi.

Mais je pense aussi à Carrasso, qui ne nous avait pas habitués à péter un câble lui aussi. L'ancien Toulousain a dû regarder un peu trop de rugby ces derniers temps pour sortir un plaquage pareil. Incompréhensible. Ca n'enlève rien au mérite des Hauts-Garonnais, qui ont su renverser la vapeur avec enthousiasme, à l'image de Capoue, qui a déjà inscrit son troisième but de la saison. Mais quand je vois Ciani se faire déposer comme ça par Rivière sur le troisième but, je me dis qu'il y a quand même quelque chose qui cloche chez ces Girondins-là.

En réalité, je ne suis pas loin de penser que cette équipe est nulle. Tout simplement nulle. Alors je n'irai pas jusqu'à annoncer que Bordeaux va devoir se battre pour son maintien, en revanche il va falloir que Gillot déploie des trésors d'ingéniosité pour que son équipe termine dans les dix premiers. D'où vient ce mal si profond qui ronge l'ancien champion de France depuis plus d'un an et demi ? Comment ce club, au top il y a encore deux ans, va-t-il se relever de cette interminable chute ?


Aliadière, première !

A part ça, cette soirée n'offrait a priori pas grand chose de très emballant et finalement, on a eu droit à une flopée de match très intéressants agrémentés de surcroît d'un certain spectacle (24 buts en 7 matchs). VA y a grandement participé en atomisant Dijon sur sa pelouse. Une victoire un peu grosse pour être vraie puisque les Nordistes ont marqué trois fois en quatre minutes. Victoire nette également pour Nice, avec un 3-0 sec sur Ajaccio.

Un match émaillé d'un fait de jeu assez rare puisqu'après avoir vu une main ajaccienne stopper le ballon sur la ligne, monsieur Fautrel ne savait pas à qui appartenait cette main, et donc qui devait être expulsé. Cinq minutes de confusion et un coup de poker plus tard, le fautif, Cavalli, était démasqué et exclu. Alors que la consigne en pareil cas est simple : quand l'arbitre ne parvient pas à désigner le fautif - ou que celui-ci ne se dénonce pas - c'est le capitaine de l'équipe qui doit être expulsé.

Lorient a également disposé assez largement de Saint-Etienne. Le problème des Verts est simple lui aussi : comment marquer des buts sans attaquant (digne de ce nom) ? Lorient n'a pas ce genre de souci. Sans forcer leur talent, les Merlus ont mis suffisamment de jugeote et de rythme dans ce match pour exploiter les failles stéphanoises, avec les deux premiers buts d'Aliadière en Ligue 1, à 28 ans !

Voilà un joueur que Gourcuff a récupéré en ruine et qui plante un doublé après celui inscrit en Coupe de la Ligue à Guingamp. Année après année, le magicien breton nous refait ses tours de passe-passe et ça marche à chaque fois. Cette saison encore, ses deux meilleurs joueurs partent, l'un à Paris, l'autre à Marseille (où ils sont même deux avec Morel), son équipe est renouvelée à 50 %, mais les résultats sont toujours là. On pourra me dire ce qu'on veut de Gourcuff, mais personne ne peut nier que c'est un authentique génie du banc de touche.


Hazard ne va pas tenir le rythme

A Brest, les Montpelliérains ont longtemps cru tenir cette victoire dont ils avaient planté les bases en première mi-temps avec un doublé de Giroud. En parlant de Giroud, sur ce qu'il montre depuis le début de la saison, le grand attaquant héraultais commence à ressembler à un candidat crédible pour les Bleus. Totalement absents des débats pendant ce premier acte, les Brestois ont changé de méthode après le repos en durcissant franchement le ton.

Ils ne sont pas tombés sur des ingrats à ce petit jeu et on a alors eu droit à l'un des matchs les plus âpres depuis le début de la saison. Les Bretons qui sont revenus au forceps et au courage pour gratter leur cinquième nul en six matchs ! Un point qui compte comme trois au vu de la faiblesse abyssale de leur première période, et qui va sans doute encourager cette équipe à montrer un peu plus de caractère dans le futur. Avec un peu moins d'agressivité mal placée, ce sera encore mieux…

Enfin la soirée s'est achevée avec un très agréable Lille-Sochaux joué sous des trombes d'eau. On voulait savoir comment le LOSC allait gérer son premier enchaînement LDC-L1 et on a parfois eu l'impression de revoir le scénario du match de mercredi face au CSKA. Tant que les Sochaliens n'ont pas encaissé de but, ils se sont contentés de bloquer le jeu et d'attendre les contres. Et puis il y a eu l'ouverture du score de Pedretti sur un caviar de Hazard.

Mais le vrai tournant du match a eu lieu cinq minutes plus tard avec cette expulsion justifiée de Debuchy. A partir de là, sous l'impulsion du duo Martin-Boudebouz (une "passe dé" chacun), Sochaux a repris des couleurs et mis en grand danger une défense lilloise encore coupable de largesses inquiétantes. Les Lillois qui étaient tout heureux d'avoir repris l'avantage sur un pénalty très discutable sifflé pour un jeu dangereux (un coup-franc indirect aurait été plus judicieux à mon avis) ne tiendront pas jusqu'au bout, comme face à Moscou.

Dans les rangs du champion de France, Cole était titulaire et a réalisé un match très correct. Mais il faudrait que l'Anglais prenne rapidement d'autres responsabilités dans cette équipe, car Eden Hazard ne va pas pouvoir tenir à lui seul le secteur offensif lillois bien longtemps. Les dribbles, les accélérations brutales et à répétition, et les coups qui vont avec, le tout deux fois par semaine avec la Ligue des Champions… Malgré son immense talent, le joyau belge du LOSC ne pourra pas tenir ce rythme…


Pierrot
Mike Lespinasse
Mike Lespinasse
Champion du monde
Champion du monde

Masculin Nombre de messages : 1443
Age : 25
Club(s) préféré(s) : ASSE, Manchester United,Real Madrid , AS Rome

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 4 Empty Retour sur les trois clubs français en Ligue des Champions.

Message par Lionel le Sam 01 Oct 2011, 12:04

Je vous propose un petit jeu. Imaginez un match entre deux équipes. L'une joue avec un maillot orange très laid (il faudra au passage m'expliquer où est le rapport avec les couleurs historiques de l'OM), l'autre en jaune et noir. Ce match, vous le regardez mais vous ne savez pas qui est qui. Et on vous dit à la fin que les oranges ont gagné 3-0. Quelle est votre réaction ? Impossible ? Invraisemblable ? Pas crédible ? Et pourtant…

Alors analysons un peu ce match. En première mi-temps, 60% de possession de balle pour le Borussia, une occase énorme pour Götze. Mais c'est bien l'OM qui mène 1-0 après cette glissade invraisemblable de Subotic et cette frappe d'Ayew entre les jambes d'un défenseur allemand. "Invraisemblable", c'est un mot qui revient souvent dans ce papier. Il s'applique par exemple très bien à tout ce qu'a entrepris la charnière centrale de Dortmund.

C'est bien de vouloir jouer haut et d'assurer un rôle de première rampe de lancement dans un système de jeu. Mais il faut avoir les moyens de sa politique. Et Subotic comme Hummels ne les ont pas. Au-delà de l'extrême lenteur qui les caractérise tous les deux, il se dégageait comme une sorte de suffisance. En fait j'ai l'impression que le champion d'Allemagne est venu à Marseille en pensant jouer contre une équipe de berlingots.

Alors c'est vrai, l'OM a eu une réussite maximale sur ce match. Entre les multiples arrêts de Mandanda, le poteau de Götze, la transversale de Barrios, le cadeau de Hummels à Rémy et le péno offert sur un plateau par Kehl, Dortmund s'est tiré une balle dans le pied avant de shooter aussi l'autre pour être sûr de bien toucher le fond. Un suicide offensif avec ce manque de réalisme et un suicide défensif avec cette faillite totale de tous ses joueurs axiaux.


OM 3, Dortmund 0. Le reste ? De la littérature

Soyons clairs : l'OM n'a pas été plus brillant dans le jeu. De toute façon, globalement ce match était d'une faiblesse technique consternante des deux côtés. A ce propos, heureusement que la deuxième mi-temps était un peu plus rythmée que la première, car je me suis parfois demandé pendant le premier acte si je n'étais pas en train de regarder la Ligue 2 un vendredi soir. Enfin, à l'arrivée c'est évidemment une superbe opération comptable pour l'OM.

Et puis, il y a aussi quelques motifs de satisfaction côté phocéen. Mandanda d'abord, qui a confirmé après Valenciennes qu'il était bien de retour à son meilleur niveau. Rémy est également à créditer d'un excellent match. Avec le nombre famélique de munitions dont il a disposé, il termine avec un but, une passe décisive et un péno provoqué. Et puis il faut également noter l'efficacité du duo Diarra-Kaboré, qui a profité des imprécisions techniques du milieu du Borussia pour s'imposer physiquement.

L'avenir en Ligue des Champions pour Marseille, c'est une double confrontation face à Arsenal. Si on part du principe que l'OM gagnera au Vélodrome face à Olympiakos, on peut estimer qu'il manque deux points aux joueurs de Deschamps pour assurer la qualif' pour les 8e. Une victoire ou deux nuls face aux Londoniens et l'affaire sera quasi-pliée. Vu la forme des Gunners, qui ont petitement battu les Grecs à l'Emirates (avec une équipe B, quand même), ça ne paraît pas insurmontable.

Dans un mois, quand on consultera les archives, tout ce qu'on verra c'est : OM 3, Dortmund 0. Le reste n'est que littérature. La victoire d'hier soir est heureuse, certes, mais elle devrait apporter une dose de confiance suffisante pour gagner face à Brest dimanche, avant la trêve internationale de quinze jours. Il sera alors temps de repartir sur de nouvelles bases...


Sinon, pour sa centième en Ligue des Champions, Lyon a géré en père tranquille ce deuxième match de poule en dominant assez facilement le Dinamo Zagreb. Un paradoxe pour une équipe aussi jeune. A la mi-temps, l'OL menait 2-0 et on sentait que l'affaire était déjà plus ou moins entendue. Le tout sans avoir puisé dans ses réserves et en se permettant de faire sortir Gomis à l'heure de jeu et de ménager Grenier, touché à une cuisse. Toujours bon à prendre à quatre jours du choc face à Paris au Parc.

Pourtant, cette équipe du Dinamo Zagreb n'a pas été ridicule. Bien organisée derrière et fourni en joueurs vifs et techniques au milieu, le champion de Croatie a juste oublié pendant une heure que le but du jeu en foot, c'est de marquer. Mais avec deux buts d'avance, Lyon n'est pas du genre à lâcher le morceau. Une fois de plus, le triangle Källström-Gonalons-Grenier s'est montré impérial. Ca bosse bien à la récup', ce qui soulage la défense, mais c'est aussi assez technique pour assurer un lien de qualité avec les trois de devant.

Et puis, il y a Gomis. Bafé marche sur l'eau en ce moment, à l'image de ce lob magistral qui permet à son équipe d'ouvrir le score. Je peux vous dire qu'on va m'entendre si l'attaquant lyonnais n'est pas dans liste de Laurent Blanc jeudi. J'ai noté aussi la très bonne prestation d'un Cissokho qu'on n'avait pas vu à ce niveau depuis longtemps et le nouveau match très sérieux de la charnière Lovren-Koné, ce dernier se permettant même d'inscrire le deuxième but lyonnais.

Alors c'est sûr, la deuxième mi-temps n'avait pas de quoi faire grimper aux rideaux. Mais le boulot avait été fait avant. Au final, c'est une bonne affaire pour l'OL dans ce groupe dont la hiérarchie est déjà bien établie. Cerise sur le gâteau, les hommes de Rémi Garde n'ont pas eu à puiser dans leurs réserves et bénéficieront de deux jours de repos de plus que Paris. D'un autre côté, Koumbouaré risque de faire jouer des mecs qui ont eu peu de temps jusqu'ici, donc l'un dans l'autre…


Ambiance de dingues, terrain de PH

Lille devient désespérant. Et tellement prévisible. C'est le cinquième match nul consécutif du LOSC, toutes compétitions confondues. En ayant mené au score à quatre reprises. Etrangement, c'est après l'ouverture du score que les Nordistes ont recommencé à transpirer cette fébrilité défensive qui leur a fait perdre tant de points récemment. On sent comme un traumatisme chez les Lillois dès lors qu'ils doivent gérer un avantage.

Dans une ambiance de dingues et sur un terrain de PH, le LOSC avait encore une fois fait le plus dur en ouvrant le score grâce à un Moussa Sow dont c'était le meilleur match depuis le début de la saison. Et puis il y a cette main malheureuse de Debuchy, quelques centimètres à l'intérieur de la surface. Un fait de jeu symptomatique du mal étrange qui ronge le mental des Nordistes depuis cinq matchs. Cette incapacité pathologique à conserver un résultat assombri un début de saison plutôt correct.

Quoi qu'il en soit, Trabzonspor est en train de jouer les trouble-fêtes dans ce groupe B qui s'annonce plus serré que prévu. Rudi Garcia peut se satisfaire un temps de la qualité de jeu de son équipe - pourtant pas totalement convaincante depuis trois matchs - mais la logique des résultats va l'obliger à trouver rapidement une solution à ce récurrent problème de gestion des matchs.

Pour le reste, je conseille vivement à ceux qui l'auraient raté de voir et revoir le but exceptionnel de Cristiano Ronaldo face à l'Ajax. Un contre supersonique à une touche de balle conclu par une frappe dantesque du Portugais. Un but comme on en voit rarement. Ca vous fera passer le temps en attendant Marseille-Dortmund, ce soir...

_________________

IAM - La fin de leur monde
Paroles : Attention, il s'agit là de la meilleure chanson que le rap français ait connu, c'est donc la plus longue : http://www.rap2france.com/la-fin-de-leur-monde.php


Lionel
Lionel
Chroniqueur P.League

Masculin Nombre de messages : 6665
Club(s) préféré(s) : Olympique de Marseille ; Tottenham Hotspurs FC ; Equipes qui pratiquent un beau/bon football.
Emploi : Je ferai tout pour faire produire l'énergie manquante nécessaire pour la planète, qui sera en réel besoin.

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 4 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Mike Lespinasse le Sam 01 Oct 2011, 13:06

Une fois de plus, très bonne article de Pierrot, je vous invite a allez sur son site pour regardé certaine épisode de Pierrot le show qui sont toujours intérréssant a regardé également.
Mike Lespinasse
Mike Lespinasse
Champion du monde
Champion du monde

Masculin Nombre de messages : 1443
Age : 25
Club(s) préféré(s) : ASSE, Manchester United,Real Madrid , AS Rome

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 4 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Marche le Dim 02 Oct 2011, 10:01

Pierrot a écrit:
Pour le reste, je conseille vivement à ceux qui l'auraient raté de voir et revoir le but exceptionnel de Cristiano Ronaldo face à l'Ajax. Un contre supersonique à une touche de balle conclu par une frappe dantesque du Portugais. Un but comme on en voit rarement.

Effectivement un contre d'une justesse remarquable et une précision de passes qui m'a fait penser a des phases de jeux semblables (longues passes transversales tendues) quelquefois entrevues chez les anciennes équipes russe.
Le fait marquant de cette soirée.
Marche
Marche
Joueur International
Joueur International

Masculin Nombre de messages : 570
Age : 69
Emploi : Rentier

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 4 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Lionel le Dim 02 Oct 2011, 13:48

Le plus aberrant dans cet action, c'est que si je me souviens bien, le but a été marqué en 11 secondes (depuis sa construction jusqu'au ballon des les filets adverses), le tout avec dix passes, ce qui ferait 1 passe pas seconde. Prendre exemple sur cette qualité madrilène.

_________________

IAM - La fin de leur monde
Paroles : Attention, il s'agit là de la meilleure chanson que le rap français ait connu, c'est donc la plus longue : http://www.rap2france.com/la-fin-de-leur-monde.php


Lionel
Lionel
Chroniqueur P.League

Masculin Nombre de messages : 6665
Club(s) préféré(s) : Olympique de Marseille ; Tottenham Hotspurs FC ; Equipes qui pratiquent un beau/bon football.
Emploi : Je ferai tout pour faire produire l'énergie manquante nécessaire pour la planète, qui sera en réel besoin.

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 4 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Mike Lespinasse le Ven 21 Oct 2011, 13:10

Ô, misère...

Zéro but inscrit en cinq matchs (je ne compte pas le CSC pour Rennes) : nos cinq représentants français ont fait fort lors de cette semaine européenne déprimante. J'avoue que les mots me manquent un peu… Comme d'habitude, Rennes a ouvert le score face au Celtic. Et comme d'habitude, Rennes n'a pas gagné face à une équipe de Glasgow qui n'avait pourtant à opposer que sa présence athlétique et son courage.

La première mi-temps ? Sans intérêt. Et surtout sans occasion. Jusqu'à ce but tombé du ciel de Cha-Du-Ri, sans doute l'un des CSC les plus bizarres de toute l'histoire des Coupes d'Europe. En face, Stokes a enquiquiné à lui seul une défense rennaise que j'ai déjà vue plus concentrée, alors qu'avec le turnover effectué par Antonetti devant, on a l'impression que l'animation offensive des Rennais peine à se mettre en place.

C'est bien d'avoir voulu relancer tout de suite Brahimi et Boukari, mais peut-être aurait-il fallu mixer un peu avec seulement l'un des deux revenants plus Kembo ou Pitroipa. D'ailleurs, quand ces deux-là sont rentrés, Rennes s'est tout de suite montré plus pressant. La jolie égalisation de Ledley les a également aidés à se réveiller, mais malgré des occasions dans les ultimes minutes de jeu, la déception est encore au rendez-vous pour les Bretons.

De toute façon, on ne sent pas une passion folle pour cette compétition côté rennais. Avec deux points en trois matchs - dont deux à domicile -, la qualification semble déjà bien compromise. Ca n'est pas le cas pour le PSG, dont on espérait pourtant mieux qu'un 0-0 à Bratislava. Ceci dit, et c'est sans doute ce qui fait le plus mal, ce nul représente tout simplement le meilleur résultat français de la semaine. C'est vous dire la lose…


Semaine triste et inquiétante

Clairement, même si le Slovan avait éliminé la Roma au tour préliminaire, Paris aurait dû gagner ce match. Mais devant, ça commence un peu à tirer la langue. Pastore est en train de coincer un peu physiquement et a besoin de souffler. Et Gameiro n'a joué que les 20 dernières minutes à la place de la star argentine. Quand on sait que ces deux-là ont inscrit près de 70 % des buts parisiens en championnat…

Maintenant, ça n'a pas empêché Paris de se créer une palanquée d'occasions. Mais par maladresse, par précipitation, par excès d'individualisme parfois - et avec un gardien slovaque qui a fait son taf - les hommes de Kombouaré ont été infoutus d'en mettre une seule au fond. Après, les deux expulsions compliquent évidemment les choses pour la fin de match… Le plus surprenant finalement, c'est que les seuls qui ont donné pleine satisfaction sont Armand et Camara. Deux remplaçants…

Manque d'implication, fatuité ou fatigue mentale ? Toujours est-il que le PSG a manqué l'occasion de réduire l'écart sur Bilbao, qui a concédé un étonnant match nul à domicile devant Salzbourg. Avec quatre points en deux matchs - mais deux joués à l'extérieur - Paris devrait s'en sortir en battant Bratislava et Bilbao au Parc. Tout autre résultat sera de toute façon considéré comme scandaleux.

Voilà, après cette semaine triste et inquiétante que nous ont fait vivre les clubs français, une coupure de deux jours avant le retour de la Ligue 1 va nous faire le plus grand bien…


Pierrot
Mike Lespinasse
Mike Lespinasse
Champion du monde
Champion du monde

Masculin Nombre de messages : 1443
Age : 25
Club(s) préféré(s) : ASSE, Manchester United,Real Madrid , AS Rome

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 4 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Marche le Ven 21 Oct 2011, 13:27

Pierrot a écrit:Ô, misère...

Semaine triste et inquiétante

Pierrot

Triste pour Lyon qui ne sa bat même plus, et inquiétante l'incapacité de nos clubs (Lille, Rennes, PSG) à hausser leur niveau de jeu lors des matchs de coupe d'europe, ce qu'avait sus faire jadis des clubs comme l'ASSE, Bastia, et aussi Auxerre.
Colère
Marche
Marche
Joueur International
Joueur International

Masculin Nombre de messages : 570
Age : 69
Emploi : Rentier

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 4 Empty LES NOTES

Message par Lionel le Sam 12 Nov 2011, 13:05

LLORIS (non noté) : Une ou deux relances au pied, un ballon aérien capté. Bref, impossible de le juger sur si peu.

DEBUCHY (6) : Une première mi-temps remarquable, pendant laquelle sa participation au jeu a été exemplaire, avec notamment ce super ballon pour Benzema et ce centre devant le but sur lequel personne n'a daigné se jeter. Défensivement, il a eu à se coltiner Shea, le plus remuant des joueurs offensifs américains et s'en est bien sorti. Je suis désolé, mais après deux sélections Debuchy s'impose comme ce qui se fait de mieux en France au poste d'arrière droit.

RAMI (5,5) : Le fait d'évoluer en Liga lui a clairement fait prendre confiance en ses moyens techniques. Il a usé et parfois abusé de dribbles assez dangereux mais n'a pas commis de boulette. Défensivement, il s'est fait enrhumer une fois par Altidore, mais globalement ça reste pas mal. Et puis bon, après une quinzaine de sélections, il est toujours aussi enthousiaste.

KOSCIELNY (5,5) : Moins sollicité que Rami, il est resté assez sobre dans ses interventions. Pas d'erreur notable à signaler, mais difficile de tirer beaucoup d'enseignements de ce premier match en Bleu du Gunner.

MATHIEU (5) : Une première période très pauvre. Peut-être intimidé au départ, le Valencian n'a pas apporté grand chose offensivement et a multiplié les approximations techniques. Après le repos, il a pris confiance et a tenu son couloir, même s'il est moins monté. A revoir…

DIARRA (5) : Clairement, il est mieux qu'en début de saison, avec notamment un bon premier quart d'heure. Finalement, c'est plus son positionnement qui a posé problème, même s'il n'en est pas totalement responsable. Face à une équipe comme les USA, était-il utile de jouer aussi bas ? Il aurait à mon sens été plus utile face à la Belgique qui a d'autres arguments offensifs.

M'VILA (5) : Même reproche que pour Diarra, et même pire. Voyant la position de sentinelle de son compère du milieu, il aurait dû, de lui-même, décider de monter d'un cran. Quelques jolies passes et ouvertures, mais on sent bien que le Rennais a grand besoin de souffler en ce moment.

MENEZ (5,5) : Jusqu'à un quart d'heure de la fin, j'avais une irrépressible envie de le tailler. Pourquoi ? Mais parce qu'il m'énerve ! Quand il prend la balle, il ne sait jamais à l'avance ce qu'il va en faire et pêche souvent dans le dernier geste. Mais on ne peut lui enlever sa combativité sur ce match. Il a couru dans tous les sens, a défendu, et aurait pu finir avec une passe décisive si Giroud avait été plus réaliste. Le jour où il sera plus clairvoyant à la sortie de ses dribbles, il deviendra indispensable à cette équipe. Pour le moment, il est un paradoxe vivant : atypique, exaspérant et séduisant à la fois.

RIBERY (4) : A son crédit, un centre en retrait pour Ménez. Et c'est tout. Il n'a pas passé un dribble et globalement, les autres n'ont jamais réussi à le trouver. Peut-être parce qu'il a joué trop haut. Partir de plus loin lui aurait permis d'avoir de la vitesse pour déborder et ne pas être l'ombre du joueur qu'il est au Bayern. Est-ce que l'accueil du Stade de France l'a inhibé ? En tout cas, c'est encore une heure sous le maillot bleu avec une nouvelle copie blanche à la clé. Et ça fait deux ans que ça dure...

GAMEIRO (3) : A l'instar du débat dont avait fait l'objet Trezeguet à une époque, difficile de dire si Kevin n'a pas été trouvé par ses coéquipiers ou bien si c'est lui qui était introuvable. Car autant il multiplie les appels dans le vide avec Paris, autant là il en a moins fait. Parfois, les buteurs doivent se procurer des occasions tout seuls. Il ne l'a pas fait et n'a pas non plus participé au jeu. Une mauvaise soirée pour le Parisien…

BENZEMA (5,5) : Vu le peu d'intérêt et d'implication qu'il a semblé accorder à ce match, c'est déjà pas mal qu'il ait réussi à se montrer dangereux, sur deux coups de pied arrêtés (son coup-franc direct et sa tête sur la barre après un corner). Comme Gameiro, lui non plus ne s'est pas montré très concerné par l'animation offensive. Maintenant, malgré ces critiques, il demeure notre atout N°1 devant.


REMPLACANTS

Gonalons : J'ai bien aimé l'entrée du Lyonnais, qui a pris des risques avec le ballon, s'est montré compact dans ses interventions et a frappé au but en fin de match. Je l'aurais imaginé moins audacieux pour une première.

Martin : Je l'ai dit, redit et re-redit : pour moi, le Sochalien est indispensable à l'équipe de France. Je ne sais pas si ce sont mes yeux, mais dès qu'il est entré l'animation offensive des Bleus a totalement changé. Sa disponibilité et son sens de la passe (dont celle pour Rémy) ont fait un bien fou aux Bleus. Même s'il a gâché un peu par la suite, dans l'état actuel des choses et en absence de Nasri, le meneur de jeu de l'EDF c'est lui et personne d'autre.

Rémy : Et dire que certains supporters marseillais le trouvent surcoté. Des surcotés comme ça, moi j'aimerais bien qu'il y en ait plus en EDF. Alors oui, techniquement il est parfois limite. Mais il donne de la profondeur au jeu, il va vite, il crée des brèches. Et, last but not least, il marque. En voilà un qui est déjà assuré d'aller à l'Euro. Et pourquoi pas comme titulaire ?

Giroud : Il aurait déjà pu bénéficier d'un péno pour la sortie pied en avant de Howard, avant de passer à côté de son premier but en bleu en voulant mettre un sac au premier poteau au lieu de croiser son ballon. Il a apporté son punch et ses remises de la tête et s'il confirme avec Montpellier, il a une carte à jouer dans sa rivalité avec Hoarau et Gomis pour une place d'attaquant de pointe.

_________________

IAM - La fin de leur monde
Paroles : Attention, il s'agit là de la meilleure chanson que le rap français ait connu, c'est donc la plus longue : http://www.rap2france.com/la-fin-de-leur-monde.php


Lionel
Lionel
Chroniqueur P.League

Masculin Nombre de messages : 6665
Club(s) préféré(s) : Olympique de Marseille ; Tottenham Hotspurs FC ; Equipes qui pratiquent un beau/bon football.
Emploi : Je ferai tout pour faire produire l'énergie manquante nécessaire pour la planète, qui sera en réel besoin.

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 4 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par ozil19 le Sam 12 Nov 2011, 13:09

Tout a fait d'accord avec les notes de Pierrot.

_________________
Pierrot le foot. - Page 4 Benzem10

Madrid Madrid Lyon Lyon
Pierrot le foot. - Page 4 Previe10


Le FF resteras toujours dans mon coeur.
ozil19
ozil19
Chroniqueur Liga

Masculin Nombre de messages : 1247
Age : 22
Club(s) préféré(s) : le Real Madrid Lyon Arsenal Liverpool

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 4 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Drogbou le Sam 12 Nov 2011, 13:19

Rémy : Et dire que certains supporters marseillais le trouvent surcoté. Des surcotés comme ça, moi j'aimerais bien qu'il y en ait plus en EDF. Alors oui, techniquement il est parfois limite. Mais il donne de la profondeur au jeu, il va vite, il crée des brèches. Et, last but not least, il marque. En voilà un qui est déjà assuré d'aller à l'Euro. Et pourquoi pas comme titulaire ?

Dédicace à mon papy Bière Il ne lui a pas fallait 20 occasions pour marquer !

_________________
Pierrot le foot. - Page 4 Fdvdf10
Drogbou
Drogbou
Cap'tain Drog'
Cap'tain Drog'

Masculin Nombre de messages : 5700
Age : 29
Club(s) préféré(s) : l'OM

http://www.om-supporter.net

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 4 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Lionel le Sam 12 Nov 2011, 14:37

C'était sa deuxième il me semble

_________________

IAM - La fin de leur monde
Paroles : Attention, il s'agit là de la meilleure chanson que le rap français ait connu, c'est donc la plus longue : http://www.rap2france.com/la-fin-de-leur-monde.php


Lionel
Lionel
Chroniqueur P.League

Masculin Nombre de messages : 6665
Club(s) préféré(s) : Olympique de Marseille ; Tottenham Hotspurs FC ; Equipes qui pratiquent un beau/bon football.
Emploi : Je ferai tout pour faire produire l'énergie manquante nécessaire pour la planète, qui sera en réel besoin.

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 4 Empty Paris perd les pédales

Message par Lionel le Ven 02 Déc 2011, 03:32

Comment expliquer l'inexplicable ? Rien, absolument rien ne justifie, scientifiquement, que Paris traverse immuablement une crise de résultats au mois de novembre. Fin octobre, peu auraient parié que le phénomène se produirait cette année. Et pourtant… A l'heure du bilan, les chiffres parlent d'eux-mêmes : une victoire étriquée (Bratislava), un nul (Bordeaux) et quatre défaites (Dijon, Nancy, Marseille, Salzbourg) !

Alors certes, Paris évoluait hier soir avec une équipe fortement remaniée où seuls Douchez, Bisevac et Sissoko n'étaient pas là l'an dernier. Certes, Paris a eu quelques occases et est tombée sur une équipe de Salzbourg pas vilaine du tout. Mais bon. Comme à Marseille dimanche, l'état d'esprit, l'envie n'étaient pas là. Et ça fait toute la différence. Du coup, après l'élimination précoce en Coupe de la Ligue, Paris est en passe de laisser filer un deuxième objectif de sa saison.

Car le pire dans tout ça, c'est que ce deuxième but encaissé dans les arrêts de jeu fait perdre au PSG le bénéfice du goal-average particulier face aux Autrichiens, qui chipent sur le fil la deuxième place du classement. Autrement dit, Paris devra impérativement battre Bilbao lors du dernier match au Parc en espérant que Salzbourg ne gagne pas à Bratislava, les Slovaques étant déjà éliminés. Pas gagné…

Aucune équipe française en 16e de finale de Ligue Europa, voilà qui assombrirait encore un tableau déjà bien noir pour nos clubs français sur la scène européenne. Car mercredi soir, Rennes n'a pas réussi à marquer un but à l'Udinese et est donc d'ores et déjà éliminé. Il faut dire qu'Antonetti avait fait son choix en présentant une équipe B. Mais à la limite, ce n'est pas sur ce match que les Bretons auront le plus de regrets.

Et puis, Rennes n'avait pas fait de cette Ligue Europa un objectif. Contrairement à Paris. Avec cette troisième défaite consécutive, le crédit d'Antoine Kombouaré vient de fondre comme neige au soleil. A tel point qu'on peut s'attendre à tout avant le capital PSG-Auxerre de dimanche au Parc. Intérim de Makelele ? A moins que les dirigeants demandent à Leonardo de prendre en main le "bouzin"…


Pierrot

_________________

IAM - La fin de leur monde
Paroles : Attention, il s'agit là de la meilleure chanson que le rap français ait connu, c'est donc la plus longue : http://www.rap2france.com/la-fin-de-leur-monde.php


Lionel
Lionel
Chroniqueur P.League

Masculin Nombre de messages : 6665
Club(s) préféré(s) : Olympique de Marseille ; Tottenham Hotspurs FC ; Equipes qui pratiquent un beau/bon football.
Emploi : Je ferai tout pour faire produire l'énergie manquante nécessaire pour la planète, qui sera en réel besoin.

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 4 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Drogbou le Ven 02 Déc 2011, 04:23

Je rigole si Makelele fait un intérim à Paris. Mort de rire

_________________
Pierrot le foot. - Page 4 Fdvdf10
Drogbou
Drogbou
Cap'tain Drog'
Cap'tain Drog'

Masculin Nombre de messages : 5700
Age : 29
Club(s) préféré(s) : l'OM

http://www.om-supporter.net

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 4 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par ac42 le Ven 02 Déc 2011, 09:42

Aucune equipe francaise en 1/16e c'est faux, il y aura Lyon et peut-etre Marseille

_________________
J’ai toujours adoré les Verts, j’ai grandi avec eux. Il y a toujours beaucoup d’émulation autour. Il faut revoir les Verts. [Zinedine Zidane]

«C'est une anomalie que Saint-Etienne et ses supporters ne connaissent pas le Stade de France». [Christophe Galtier]

"Certains aimeraient avoir un montant relativement semblable pour +. D'autres voudraient avoir un montant sembl... + pour +. Moi je suis pour le + avec le + mais pas le + égale le moins, n'égale pas +" Michel Seydoux
ac42
ac42
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2827
Age : 28
Club(s) préféré(s) : AS Saint-Etienne,ESTAC, Naples

http://toutlefoot.space-forums.com/

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 4 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Gabriel' le Ven 02 Déc 2011, 13:51

ac42 a écrit:Aucune equipe francaise en 1/16e c'est faux, il y aura Lyon et peut-etre Marseille

Oui mais repeché de la C1 alors que nos club directement qualifié a la C3 aucun , je pense qui voulait le dire dans ce sens Clin d\'Oeil
Gabriel'
Gabriel'
Joueur professionnel
Joueur professionnel

Nombre de messages : 255
Age : 25
Club(s) préféré(s) : Paris SG - Liverpool FC - Valencia C.F

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 4 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Drogbou le Ven 02 Déc 2011, 14:33

Je pense comme Gabriel sur le coup. C'est de pire en pire saison après saison... Nul

_________________
Pierrot le foot. - Page 4 Fdvdf10
Drogbou
Drogbou
Cap'tain Drog'
Cap'tain Drog'

Masculin Nombre de messages : 5700
Age : 29
Club(s) préféré(s) : l'OM

http://www.om-supporter.net

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 4 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par ac42 le Ven 02 Déc 2011, 15:33

C'est peut etre ce qu'il a voulu dire

_________________
J’ai toujours adoré les Verts, j’ai grandi avec eux. Il y a toujours beaucoup d’émulation autour. Il faut revoir les Verts. [Zinedine Zidane]

«C'est une anomalie que Saint-Etienne et ses supporters ne connaissent pas le Stade de France». [Christophe Galtier]

"Certains aimeraient avoir un montant relativement semblable pour +. D'autres voudraient avoir un montant sembl... + pour +. Moi je suis pour le + avec le + mais pas le + égale le moins, n'égale pas +" Michel Seydoux
ac42
ac42
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2827
Age : 28
Club(s) préféré(s) : AS Saint-Etienne,ESTAC, Naples

http://toutlefoot.space-forums.com/

Revenir en haut Aller en bas

Pierrot le foot. - Page 4 Empty Re: Pierrot le foot.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum