Sondage

Quel club détestez vous le plus ?

34% 34% [ 83 ]
19% 19% [ 45 ]
27% 27% [ 66 ]
4% 4% [ 9 ]
5% 5% [ 13 ]
1% 1% [ 3 ]
1% 1% [ 2 ]
1% 1% [ 2 ]
1% 1% [ 3 ]
6% 6% [ 15 ]

Total des votes : 241

Derniers sujets
» FIFA365.fr - Communauté FIFA
Dim 02 Fév 2014, 00:46 par Lionel

»  Incidents du Trocadero : la droite accable Valls, le PS poi
Ven 17 Mai 2013, 06:17 par jiewos

» Gagnez vos places pour France/Espagne et France/Géorgie !
Ven 08 Fév 2013, 12:25 par Simon7810

» Vos transferts dans fifa !
Ven 04 Jan 2013, 23:25 par footeux parisien

» Ciné-concert SEVILLE 82 (JEUDI 20 DECEMBRE 2012)
Jeu 13 Déc 2012, 18:36 par laclef

» Vend Maillot Neuf 30-40 Euros
Dim 23 Sep 2012, 06:05 par toosoo82

» Ticket-Foot-VAFC
Jeu 09 Aoû 2012, 00:17 par Michael74

» Galerie de daghemuneghu
Mer 30 Mai 2012, 19:27 par daghemuneghu

» Forum des supporters de Monacp
Mer 30 Mai 2012, 19:25 par daghemuneghu

» Le BASKET est le SPORT # 2 dans le MONDE by Fred BULLOT ©
Mar 22 Mai 2012, 23:39 par fredbullot

Gif de la semaine (13/06/06 au 19/06/05)
  
Horloge
Navigation

 Accueil
 Forum
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher      

                     



Franck Ribéry

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Que penser de ce joueur ?

43% 43% 
[ 3 ]
43% 43% 
[ 3 ]
14% 14% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 7

Franck Ribéry

Message par Lionel le Sam 15 Oct 2011, 00:57

Rappel du premier message :


Franck Ribéry est un footballeur international français, né le 7 avril 1983 à Boulogne-sur-Mer dans le Pas-de-Calais. Il occupe le poste de milieu de terrain offensif au Bayern Munich, club le plus titré du championnat d'Allemagne de football.




Recruté par le Stade brestois (National), il se fait remarquer lors du match Nantes - Brest par une roulette à destination de Armand et un grand pont sur Yepes. Lors de la saison 2003-2004 marquée par l'accession du club breton en Ligue 2, il est ovationné par le public brestois au Stade Francis-Le Blé. Il se fait remarquer par l'entraîneur messin Jean Fernandez et son sélectionneur Étienne Ceccaldi qui s'empresse de le faire venir en Lorraine, sans aucune indemnité de transfert.



FC METZ

Spoiler:
C'est sous le maillot grenat du FC Metz que Franck Ribéry effectue ses grands débuts en L1 en 2004. Immédiatement, il s'affirme comme l'une des grandes révélations de la compétition et est élu « joueur du mois » de la Ligue 1 en août 2004. Évoluant au poste de milieu droit, Ribéry est un redoutable et infatigable accélérateur de jeu, capable également d'être décisif devant le but. Et tandis que certains le comparent déjà à Robert Pires (autre ancien du FC Metz), il connaît ses premières sélections en équipe de France espoirs.



GALATASARAY SK

Spoiler:
Transféré vers le club turc de Galatasaray après seulement six mois passés en Lorraine, contre la modique somme à l'époque de deux millions d'euros, il ne tarde pas à devenir l'un des joueurs préférés des supporters turcs, gagnant les surnoms de « Ferraribéry » ou de « Scarface » (en hommage au célèbre personnage et en référence à ses dents et à la longue cicatrice qu'il a gardée sur la partie droite de son visage). Il inscrit sous le maillot du Galatasaray un but permettant à son équipe de l'emporter 5 à 1 en finale de la Coupe de Turquie contre le grand rival Fenerbahçe.



OLYMPIQUE DE MARSEILLE

Spoiler:
Ribéry retourne dès le mois de juin 2005 dans le championnat de France, en signant un contrat de 4 ans en faveur l'Olympique de Marseille, où il retrouve son ancien entraîneur, Jean Fernandez. Ce transfert ne coûte rien à l'OM, puisque le joueur rompt unilatéralement son contrat avec le club turc, suite à des problèmes de paiement de salaires. En parallèle, Ribéry change d'agent en quittant John Biko pour engager le Luxembourgeois Bruno Heiderscheid. Malgré une procédure lancée par le club turc pour « rupture de contrat abusive », Franck Ribéry obtient de la FIFA une autorisation de jouer.

Le public du stade Vélodrome ne met que très peu de temps à l'adopter. Auteur de performances exceptionnelles, il finit meilleur espoir du championnat, se voit trois fois élu « joueur du mois », et est l'auteur du « but de l'année » face à Nantes. Il inscrit par ailleurs l'un des buts les plus rapides de la saison 2006/2007 au bout de 13 secondes de jeu seulement. C'est donc fort logiquement qu'il se retrouve sélectionné sous le maillot bleu pour la Coupe du Monde.


Au début du mois d'août 2006, après la Coupe du Monde, il se dit décidé à quitter l'Olympique de Marseille après le départ de Jean Fernandez pour l'AJ Auxerre (pour des raisons non dévoilées). Ceci déplaît à Pape Diouf, le président du club : en effet Ribéry est sous contrat avec l'OM jusqu'en 2010, contrat qui a justement été prolongé en mars 2006, moyennant une importante revalorisation salariale. A la suite du match de son équipe à Berne, il revient sur ses déclarations, et déclare mettre un terme définitif au « feuilleton Ribéry » en confirmant qu'il reste à l'OM.

Sous son impulsion, Marseille effectue un bon début de saison en championnat. Mais vers la fin du mois de novembre, Franck Ribéry, souffrant d'une pubalgie, doit observer quelques semaines de repos.

À la fin de la saison 2006-2007, Pape Diouf offre un bon de sortie à Ribéry, bien que le club olympien ait réussi à se qualifier pour la prestigieuse Ligue des champions. Ribéry est alors fortement courtisé par l'Olympique lyonnais, mais Pape Diouf refuse de renforcer un concurrent direct en championnat. Le manager général de l'OM réclame un minimum de 25 millions d'euros pour son départ. Le Real Madrid ne souhaitant pas mettre une aussi grosse somme, c'est finalement le Bayern de Munich qui se décide à l'accueillir, son nouvel agent Jean-Pierre Bernès s'étant occupé de la transaction. Le montant du transfert atteint 30 millions d'euros (16 M€ immédiats, 10 M€ en 2008, et 4 M€ si le Bayern se qualifie en ligue des Champions), ce qui constitue un record en Allemagne. Ribéry touchera 4 millions d'euros nets par saison. Le Bayern, qui a terminé quatrième de la Bundesliga en 2007, ne joue pas de Ligue des champions, mais participe « seulement » à la Coupe UEFA.



BAYERN MUNICH

Spoiler:
Ses débuts exceptionnels au Bayern de Munich lui attirent les faveurs du public et de la presse allemande. Franz Beckenbauer, légende du football allemand, déclare à son propos : « Quand nous l'avons engagé, c'est comme si nous avions gagné au Loto ». Son entente avec les deux autres recrues du Bayern, Luca Toni et Miroslav Klose, permet à son équipe de gagner la Coupe de la Ligue 2007 et d'en être le meilleur buteur, puis d'enchaîner les victoires pour remporter le Championnat d'Allemagne. Ribéry réalise quelques prouesses, comme lors d'un match de Coupe d'Allemagne où il réussit une panenka, qui permet de qualifier son équipe pour les demi-finales (le Bayern remportera finalement la coupe face au Borussia Dortmund).


Au Championnat d'Europe de football 2008, le 17 juin 2008, lors du troisième match de poule de l'équipe de France contre l'Italie, Franck Ribéry se blesse assez gravement à la neuvième minute de jeu. Il est évacué sur une civière. Touché à un ligament de la cheville gauche, il est opéré avec succès par le chirurgien du Bayern de Munich, mais il est indisponible plusieurs mois.

Pour sa deuxième saison au Bayern, Ribéry est contraint de rester en tribune jusque mi-octobre, suite à la blessure contractée lors de l'Euro. Absent des terrains, son équipe peine en championnat, et enchaîne les contre-performances. Le Français signe son grand retour le 30 septembre 2008 en Ligue des Champions face à Lyon. Alors à la 9e place en championnat, le Bayern réintègre le podium, grâce à une série de huit matches sans défaite. Toujours à son plus haut niveau, Ribéry multiplie comme en 2007/08 les excellents matches, étant décisif quand il le faut (but vainqueur à Francfort, Schalke). « C'est Dieu qui lui a donné son talent », confiera quelques jours plus tard son entraîneur Jürgen Klinsmann. Nommé pour le Ballon d'or en 2008, il n'obtiendra finalement que 7 points et sera classé seizième sur la sélection de 30 joueurs. Cependant, il sera sacré une semaine plus tard meilleur joueur français de l'année, pour la deuxième fois consécutive. Lors des huitièmes de finales aller de la Ligue des champions face au Sporting Lisbonne il réalise entre autres deux buts et deux passes décisives. Le Bayern de Munich s'impose ainsi 5 à 0. En quart de finales aller de la Ligue des champions, le Bayern de Munich perd contre le FC Barcelone par 4 à 0. Franck Ribéry fait alors part de son admiration pour le club catalan et son jeu, ce qui alimente les rumeurs d'un futur départ du joueur durant le mercato d'été, et crispe ses relations avec le Bayern.

Lors de la première moitié de la saison 2009-2010, Ribéry ne joue que quelques matches avec son club et est soit remplaçant soit absent du groupe avec les Bleus en raison de blessures récurrentes (tendinite rotulienne, inflammation de la cheville, inflammation de l'orteil). Il manque ainsi la double confrontation en barrage de l'équipe de France contre l'Irlande en novembre (1-0, 1-1 a.p.).

Après de nombreux reports, son retour en compétition après plus de trois mois d'absence intervient le 23 janvier 2010. Entré comme remplaçant contre le Werder de Brême, il contribue à la victoire du Bayern (3-2). Redevenu titulaire, il enchaîne les bonnes prestations, et donne la victoire à son équipe contre Hambourg (1-0) d'une superbe frappe. Le Bayern devient alors leader de Bundesliga grâce à cette victoire. Laissé au repos en prévision de la ligue des Champions, il est absent durant les deux défaites du Bayern en Bundesliga contre Francfort (1-2) et Stuttgart (1-2), qui font perdre au Bayern la première place du championnat. Il revient en forme en marquant contre Manchester United en Ligue des champions (2-1) et contre Schalke 04, match décisif pour le titre, d'une superbe volée du droit (2-1). Il signe donc son retour en forme, bien qu'il n'avoue pas encore être à « cent pour cent » depuis sa récente courte blessure. Ce but permet au Bayern de retrouver la première place de la Bundesliga.

À l'issue de la saison 2009/10, Ribéry signe un nouveau contrat avec le Bayern Munich, le liant au club jusqu'en 2015. Il touchera 10 millions d'euros par an, devenant ainsi non seulement le joueur français le mieux payé actuellement, mais aussi le joueur le plus payé de toute l'histoire de la Bundesliga.

Alors qu'il retrouve progressivement son meilleur niveau, il est à nouveau blessé en automne lors d'un match contre le TSG 1899 Hoffenheim, sur un tacle d'Andreas Beck. En novembre 2010, il suggère à son club d'enrôler ses compatriotes Adil Rami et Benoît Trémoulinas.

Le 8 décembre 2010, à l'occasion de la dernière journée de phase de poules de la C1 (victoire 3-0 du Bayern Munich sur le FC Bâle), Ribéry retrouve le chemin des filets après 4 mois sans avoir inscrit de but, en réalisant un doublé. Depuis, son doublé, Franck retrouve peu à peu son niveau; le 22 décembre, il est d'ailleurs à l'origine des troisième, quatrième et cinquième buts de son équipe et marquant le sixième lors du match de coupe d'Allemagne, contre le VfB Stuttgart, remporté 6-3 par le Bayern Munich. Il marque même en Bundesliga justement contre cette même équipe, le 19 décembre, lors de la victoire 5-3 du Bayern Munich encore une fois à Stuttgart !


2011-2012 :
Le départ de Louis Van Gaal et son remplacement par Jupp Heynckes font du bien au français qui prend à nouveau du plaisir sur le terrain. En ce début de saison, l'ex marseillais enchaîne les performances de haut niveau sur son côté gauche fétiche, ayant déjà réalisé 2 passes décisives et inscrit 3 buts à l'issue de la 5ème journée.



EN EQUIPE DE FRANCE :

Spoiler:
Ses prestations en Ligue 1 ainsi qu'avec l'équipe de France espoirs lui ouvrent finalement la porte de l'équipe de France A et de la Coupe du monde 2006, puisque le sélectionneur national Raymond Domenech décide de le retenir dans la liste des 23 joueurs sélectionnés pour la compétition. Il y porte le numéro 22 lors de sa première sélection, le samedi 27 mai 2006, à l'occasion de la rencontre amicale France-Mexique au Stade de France, durant laquelle il fait une entrée plus que remarquée à la 75e minute, sous l'acclamation du public. Ce match est aussi le dernier de Zinedine Zidane au Stade de France.

Pour sa deuxième sélection, il remplace Zidane et obtient un pénalty face au Danemark aboutissant à une victoire de 2-0 pour la France. Ribéry prouve que le départ de Zidane pourrait être moins dommageable que prévu et qu'il peut devenir un des maillons essentiels des bleus après avoir servi de « joker de luxe ». Ribéry est à l'origine de deux buts marqués contre la Chine pour le dernier match de préparation des bleus (victoire 3-1). Il connaît sa première titularisation lors du premier match des Bleus du tournoi, contre l'équipe de Suisse le 13 juin au Mercedes-Benz Arena de Stuttgart.

Il franchit un palier en marquant son premier but en sélection nationale le 27 juin 2006 contre l'Espagne grâce à sa pointe de vitesse, but qui permet à l'équipe de France de revenir au score puis de l'emporter 3 buts à 1 et de se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe du monde 2006. Plus tard, il efface à maintes reprises plusieurs Brésiliens dont Ronaldinho, et met même Ricardo (le gardien portugais) en difficulté. Après la victoire en demi-finale contre le Portugal, il participe le 9 juillet à la finale contre l'Italie (défaite de la France 5 tirs au but à 3) et son tir touche le poteau lors de ce match à la 99ème minute alors que le score est de 1-1. Pour ses premières sélections en tant que titulaire, Franck Ribéry réalise un très beau parcours.

La presse l'annonce déjà comme le successeur de Zinedine Zidane. De plus, ses débuts en bleu lui valent l'admiration de ses coéquipiers, notamment celle de Thierry Henry, le Gunners se reconnaissant dans ce joueur qui débarque en équipe de France pour la Coupe du monde sans avoir été convoqué auparavant. Même Zidane, son capitaine, est impressionné par le talent du jeune nordiste : « Franck respire la joie de vivre. Il ne calcule pas, même dans sa relation avec les anciens. Il est très fort. C'est quelqu'un qui marquera les esprits à chaque fois qu'il sera sur les terrains. Il deviendra quelqu'un d'important dans le foot. »

Après le départ de Zidane, Ribéry devint un cadre de l'équipe de Raymond Domenech. En matchs de préparations pour l'Euro 2008, il permet à la France d'éviter le match nul contre l'Angleterre et la Colombie (victoires 1-0) en marquant l'unique but de ces deux rencontres grâce à deux penalties. Sélectionné pour l'Euro 2008, il ne peut empêcher la France de concéder le match nul contre la Roumanie (0-0) puis la défaite devant les Pays-Bas (1-4). Lors du troisième match, contre l'Italie, il doit sortir sur blessure dès la 8e minute de jeu.

Lors du second match des éliminatoires pour la Coupe du monde 2010, le 11 octobre 2008, il sauve Raymond Domenech, alors vivement critiqué, en marquant un but et en offrant une passe décisive à Yoann Gourcuff contre la Roumanie (2-2 alors que la France était menée 2-0). Ribéry se montre encore décisif en marquant les deux buts lors des deux rencontres face à la Lituanie pour les éliminatoires (1-0 pour la France à chacun de ses matchs),. En revanche, il se montre ensuite moins prolifique malgré un but lors du match de préparation le 26 mai 2010 contre le Costa Rica (victoire 2-1).
Ensuite, considéré comme un cadre de la sélection française lors du Mondial 2010, même si des appels ont pu être émis pour qu'il soit placé sur le banc pendant la compétition, il est suspendu par la Fédération française de football pour les premiers matchs du nouveau sélectionneur Laurent Blanc, à l'automne 2010, pour avoir été l'un des artisans de la mutinerie de l'équipe de France à Knysna, qui avait refusé de s'entraîner afin de protester contre l'éviction du groupe Nicolas Anelka, coupable d'avoir insulté le sélectionneur. Rappelé par Blanc, il s'explique devant la presse française, demande pardon pour ses erreurs et se dit prêt à faire partie de l'avenir de l'équipe de France. Il est titulaire lors de la victoire contre le Luxembourg (2-0) le 25 mars 2011. Il célèbre sa 50e sélection le 29 mars 2011 au stade de France lors du match amical contre la Croatie (0-0), où il fait, selon la presse, une bonne entrée en jeu en seconde mi-temps.




_________________

IAM - La fin de leur monde
Paroles : Attention, il s'agit là de la meilleure chanson que le rap français ait connu, c'est donc la plus longue : http://www.rap2france.com/la-fin-de-leur-monde.php


avatar
Lionel
Chroniqueur P.League

Masculin Nombre de messages : 6665
Club(s) préféré(s) : Olympique de Marseille ; Tottenham Hotspurs FC ; Equipes qui pratiquent un beau/bon football.
Emploi : Je ferai tout pour faire produire l'énergie manquante nécessaire pour la planète, qui sera en réel besoin.

Revenir en haut Aller en bas


Re: Franck Ribéry

Message par MAnUnited88 le Lun 17 Oct 2011, 22:21

rémi79 a écrit:bon les gars, France-Espagne 2006, vous étiez bien content de l'avoir Ribéry, et puis depuis le début il à aucun soutient du public !

Depuis le debut il a le soutient du public. C'est parti en couille depuis l'affaire Zahia.
avatar
MAnUnited88
Ballon d'or
Ballon d'or

Nombre de messages : 4577
Age : 41
Club(s) préféré(s) : Manchester united , OM
Emploi : Ouvrier

http://www.manchesterdevils.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franck Ribéry

Message par ac42 le Lun 17 Oct 2011, 22:21

Mais Rémi, sur 2006 on est d'accord il a apporté quelque chose, mais derriere, c'etait pas terrible

_________________
J’ai toujours adoré les Verts, j’ai grandi avec eux. Il y a toujours beaucoup d’émulation autour. Il faut revoir les Verts. [Zinedine Zidane]

«C'est une anomalie que Saint-Etienne et ses supporters ne connaissent pas le Stade de France». [Christophe Galtier]

"Certains aimeraient avoir un montant relativement semblable pour +. D'autres voudraient avoir un montant sembl... + pour +. Moi je suis pour le + avec le + mais pas le + égale le moins, n'égale pas +" Michel Seydoux
avatar
ac42
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2827
Age : 27
Club(s) préféré(s) : AS Saint-Etienne,ESTAC, Naples

http://toutlefoot.space-forums.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franck Ribéry

Message par MAnUnited88 le Lun 17 Oct 2011, 22:24

Derriere... y avait plus Zidane. Raymond devait se demerder seul.
avatar
MAnUnited88
Ballon d'or
Ballon d'or

Nombre de messages : 4577
Age : 41
Club(s) préféré(s) : Manchester united , OM
Emploi : Ouvrier

http://www.manchesterdevils.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franck Ribéry

Message par ac42 le Lun 17 Oct 2011, 22:27

Voila ca aussi

_________________
J’ai toujours adoré les Verts, j’ai grandi avec eux. Il y a toujours beaucoup d’émulation autour. Il faut revoir les Verts. [Zinedine Zidane]

«C'est une anomalie que Saint-Etienne et ses supporters ne connaissent pas le Stade de France». [Christophe Galtier]

"Certains aimeraient avoir un montant relativement semblable pour +. D'autres voudraient avoir un montant sembl... + pour +. Moi je suis pour le + avec le + mais pas le + égale le moins, n'égale pas +" Michel Seydoux
avatar
ac42
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2827
Age : 27
Club(s) préféré(s) : AS Saint-Etienne,ESTAC, Naples

http://toutlefoot.space-forums.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franck Ribéry

Message par Ladisloevy le Jeu 10 Nov 2011, 21:14

Ribéry donne les raisons de son retour en forme et fait allégeance à Blanc


Le Bayern Munich le constate depuis le début de la saison : Franck Ribéry est de retour à son meilleur niveau. Meilleur passeur de Bundesliga (6 passes décisives) et déjà auteur de 6 buts en 11 journées, il affiche une forme rayonnante. « C’est vrai que je me sens super bien. Je fais l’un de mes meilleurs débuts de saison depuis que je suis joueur professionnel. Ça me fait un peu penser à mes débuts au Bayern (2007) : j’ai les mêmes sensations, le même plaisir de jouer. Je m’éclate sur le terrain, comme pendant mes deux premières années à Munich. Soit je marque, soit je fais des passes décisives… Je suis bien, quoi, ça se passe bien et je suis heureux de vivre ça », a-t-il confié à L’Équipe, à la veille de France-États-Unis.

Après deux saisons compliquées, gâchées par des blessures et des problèmes personnels, l’ancien Marseillais est parvenu à reprendre le dessus. Et l’équipe de France n’est pas étrangère à ce retour au premier plan, comme il l’a affirmé. « Mon retour en équipe de France (en mars dernier) m’a fait beaucoup, beaucoup de bien. Même si je n’ai pas fait mes meilleurs matches à ce moment-là, le fait de retrouver les Bleus a changé beaucoup de choses. Après, il y a aussi eu les vacances. Elles m’ont vraiment permis de décompresser après une année très difficile sur le plan personnel. À la reprise, j’avais vraiment envie, j’avais beaucoup d’ambitions, des objectifs. Et en plus, j’ai enfin pu faire une préparation à peu près normale. Cela faisait deux ans que cela n’avait pas été le cas à cause de mes blessures ».

À l’instar de nombre de ses coéquipiers en sélection, la position de Laurent Blanc, au moment où la classe politique criait haut et fort son rejet des fautifs de Knysna, l’a également réconfortée et remis sur de bons rails. « Ils (Blanc et Gasset) m’ont juste dit qu’ils voulaient revoir le Ribéry du début. Je le redis, mais ces gestes-là m’ont beaucoup touché. Je sais que je leur dois beaucoup. On a tellement parlé de moi, d’Évra, aussi… On était quasiment interdits d’équipe de France. Ce que le coach a fait à ce moment-là, alors qu’il y avait des pressions, c’est grand : j’ai envie de le lui rendre sur le terrain et en dehors. Quand un entraîneur a vraiment confiance en moi, je donnerai toujours tout pour lui. Parce que je vous le dis honnêtement : pour Van Gaal, par exemple, je n’avais plus envie de jouer », raconte Ribéry.

Pour autant, il ne s’exonère pas de ses fautes. « Il y a aussi des choses que j’aurais dû éviter… Aujourd’hui, je me souviens de mes débuts en 2006, c’était tellement extraordinaire ! J’ai vraiment envie de retrouver ces moments-là », glisse-t-il. Jusqu’à présent, l’équipe de France n’a pas bénéficié du retour en grande forme du Munichois. Désireux de prendre de l’importance au sein du groupe bâti par Laurent Blanc, il sait qu’il doit encore convaincre. À lui de retrouver la fraîcheur et l’insouciance de ses débuts en 2006.

Source : Foot Mercato

_________________
~ Yeah, I am a real Lady in the love's house the Lady's Loevy ~



https://www.youtube.com/watch?v=EQ5Zn4Eu2HI
avatar
Ladisloevy
Chroniqueur Calcio

Masculin Nombre de messages : 2714
Age : 26
Club(s) préféré(s) : Olympique Lyonnais, SCO Angers
Emploi : Rébut de la société

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franck Ribéry

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum